Laver, relaver et encore relaver du Souris Mini

À sa façon, Souris Mini contribue à la réduction du gaspillage vestimentaire.

«Parce qu’ils sont de qualité, nos produits sont parmi ceux qui se transigent le plus sur le marché de la revente», estime Annie Bellavance. «Il y en a beaucoup sur Kijiji. Il y a même des sites privés qui se spécialisent dans la revente de nos vêtements.»

C’est pourquoi, à l’occasion de son 30e anniversaire, l’entreprise de Québec mise sur une nouvelle devise publicitaire : Souris Mini, c’est la marque qui se partage.

Pour l’illustrer, le détaillant a récemment réalisé une séance de photos pour une nouvelle collection dans un lavoir. «Nos vêtements peuvent être lavés et relavés à répétition sans altérer leur allure.»

Mme Bellavance est toujours fière de constater lorsqu’elle se promène, l’hiver, qu’un enfant porte encore un habit de neige provenant des collections des années précédentes. «Cet habit a dû être porté par deux, trois ou quatre bambins.»

La présidente fondatrice exerce elle-même un contrôle serré de la qualité des tissus et de la confection de ses produits. «Nous avons des bureaux en Chine et en Inde depuis de nombreuses années. Je ne cède jamais un pouce sur la qualité de mes produits.»