Zone

Des moyens pour se sortir de l'endettement

Avant de déclarer faillite, la procédure de dernier recours, Éric Neveu, vice-président chez ImpôtExpert précise que le consommateur peut envisager d’autres options pour se sortir du pétrin de l’endettement. Voici quelques exemples.

Proposition de consommateur : procédure administrée par un syndic autorisé en insolvabilité. La proposition de consommateur ne peut dépasser cinq ans. Les paiements sont effectués par l’intermédiaire du syndic pour rembourser tous les créanciers.

Zone

Un outil québécois pour gérer ses finances

Outre les budgets en papier, les fichiers Excel, les calendrier ou les outils des institutions financières, il y a des logiciels pour prendre en main ses finances personnelles, dont un en français développé à Québec.

C’est Budget Express qui a été complètement modernisé par le nouveau propriétaire du logiciel Réjean Campeau. Lancé en 2001 par l’entreprise de Québec De Marque, le logiciel a connu un bon taux de pénétration dans le marché des consommateurs avec quelque 100 000 usagers. C’est l’un des rares en français fonctionnant autant sur un ordinateur Mac ou Windows.

Zone

La «cenne» gestion des finances évite l'endettement

L’endettement, si l’on se fie aux nombres de faillites et aux statistiques, est une infection qui n’a qu’un seul remède. Pour se sortir de la spirale des dettes, la seule solution viable, c’est le budget pour suivre les dépenses à la cenne près.

Les statistiques des ménages canadiens et québécois en 2017 montraient un taux d’endettement toujours à la hausse. Il était à 150 % en 2011, mais il grimpait à 170 % en 2017.

Zone

Gérer ses dettes comme une avalanche ou une balle de neige

Dans une stratégie de prise en main de ses finances pour rembourser les dettes, il y a deux méthodes : l’avalanche ou la balle neige, souligne Francine Hamel.

Dans la méthode de l’avalanche, on classe les dettes en fonctions du taux d’intérêt le plus élevé. Avec un taux 29,9 %, c’est une mauvaise dette. Elle coûte très cher lorsque l’on effectue uniquement le remboursement minimal. Mais ça pourrait être pire, surtout dans le cas de la 2e ou de 3e chance au crédit pour acheter l’auto rutilante dans la cour du concessionnaire. Le taux peut frôler ou dépasser le 40 %.

Zone

L’endettement en chiffres

Voici quelques chiffres illustrant l'endettement des ménages dans la grand région de Québec et ailleurs au pays.

• 3026 particuliers dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches n’ont pas été en mesure de respecter leurs engagements financiers en 2017