L’animatrice de la Promenade des écrivains, Marie-Ève Sevigny.

Les histoires de Marie-Ève Sévigny

Depuis quelques années Marie-Ève Sévigny anime La Promenade des écrivains dans les rues de Québec. Pendant les deux heures de marche de la dizaine de parcours proposés, elle lira des extraits d’auteurs qui ont écrit sur Québec.

«Ce ne sont pas des biographies des auteurs, explique-t-elle, mais je lis des extraits à des endroits. Autour du Séminaire de Québec, je lirai du Jacques Ferron. Dans Limoilou, ce sera du Sylvain Lelièvre. Du Gilles Vigneaut sur la rue Saint-Jean.»

Alors que dans la basse-ville, ce sera l’univers de Chrystine Brouillette et de la détective Maud Graham. Ou encore le premier jardin d’Anne Hébert. Elle n’oublie pas Roger Lemelin et ses Plouffe dans Saint-Sauveur.

Elle fait aussi découvrir ceux et celles qui ont séjourné dans la Capitale et écrit sur la ville comme Albert Camus qui parle de ce qu’il voit de la terrasse Dufferin. Il y a encore Daniel Danis, Hélène Dorion, Alain Grandbois, Julien Green, Bernard-Marie Koltès, Henry James, H.P. Lovecraft, Pierre Morency, Patrick Nicol. Yves Therrien

Pour s’inscrire à l’un des parcours : www.promenade-ecrivains.qc.ca/