Le concept des portes étaient très importants pour relier les communautés et établir un dialogue dans six villes canadiennes.

Le slam pour découvrir les accents des Amériques

Le Centre de la francophonie des Amériques organise de nombreuses activités pour célébrer le français. Pendant le mois de mars, l’organisme a lancé Slame tes accents, un concours vidéo pour les jeunes de 12 à 17 ans dans les classes aux quatre coins des Amériques.

Le slameur franco-ontarien Yao a invité les jeunes à s’exprimer, car dit-il «le slam, c’est la poésie, c’est les mots, c’est la couleur, c’est le rythme, mais c’est aussi les accents» qui mettent en évidence et valorise la multiplicité des ces accents de partout. C’est aussi un exercice d’écriture, ajoute la slameuse professionnelle Queen Ka.

C’est une belle façon de découvrir la francophonie et de voyager par la technologie avec leurs vidéos, ajoute Denis Desgagné, président-directeur général du centre.

Comme il s’agit d’un concours, il y aura des bourses pour un total de 10 000 $ qu’un jury international verra à distribuer en trois prix pour chacune des deux catégories, soit celle des 12-14 ans et celle des 15-17 ans. Et le public pourra aussi voter pour la meilleure prestation dans les deux catégories. Site du concours Slame tes accents : www.francophoniedesameriques.com/slame/

Après le succès du spectacle Constellation francophone qui s’est tenu l’été dernier pendant le Festival d’été de Québec et dans la foulée des 150 ans du Canada incluant six scènes dans autant de communautés francophones du pays, le centre de la francophonie travaille avec ses partenaires sur une deuxième présentation. «Nous avions 400 artistes l’an dernier, et nous avons lié six festivals ensemble, exprime M. Desgagné avec Dieppe, Québec, Toronto, Ottawa, Winnipeg et Whitehorse. Les six spectacles étaient liés par six portes interactives. Les gens de Québec ouvraient la porte et se retrouvaient avec des gens du Yukon pour discuter de francophonie avec nos animateurs sur place. C’est une autre manière de créer des contacts.»

Mais le gros dossier pour l’été prochain, avoue M. Desgagné, ce sera le Parlement francophone des jeunes des Amériques avec un spectacle sur au Parce de la Francophonie  pendant le Festival d’été, le 9 juillet.

 Le spectacle Constellation francophone de l'an dernier pourrait revenir à l'affiche prochainement

Il y aura entre 200 et 225 jeunes de 18 à 35 ansm du 8 au 15 juillet, dans ce parlement qui sera bonifié de formation pendant une semaine complète, notamment avec des ONG (organisation non gouvernementale) pour apprendre à devenir influenceurs pour le changement social dans leur communauté. «Ils ne seront pas enfermés entre quatre murs, mais ils prendront un bain de foule dans la francophonie», conclut-il.

Pour les autres activités du centre pendant le mois de la francophonie : http://www.francophoniedesameriques.com/moisdelafrancophonie