Débuter l’été avec du Vinho Verde!

CHRONIQUE / Aromatiques et rafraîchissants, les vins du Vinho Verde sont un incontournable pour accueillir l’été. Riche d’un savoir-faire datant de deux millénaires, cette région au nord du Portugal produit principalement du vin blanc et une petite quantité de rouge et de rosé. Avec des taux d’alcool allant de 8,5% à 14%, une quarantaine de cépages autorisés dans l’appellation et neuf sous-régions de production, il est juste d’affirmer que les vins du Vinho Verde offrent une palette de dégustation très étendue. Il n’y a qu’à mettre les vins suivants côte à côte pour le constater.

Vinho Verde 2018, Aveleda (code SAQ: 5322; 10,95 $)

Sans doute le Vinho Verde le plus vendu à la SAQ, ce vin est parfait pour les après-midis au bord de la piscine. Aromatique, il embaume la pêche, le melon et les confiseries. Simple, frais et perlant à l’attaque, ce vin présente un taux de sucre résiduel assez élevé doté toutefois d’une vive acidité qui équilibre l’ensemble. Une proposition honnête à 10,95 $.

Loureiro 2017, Quinta d’Amares (code SAQ: 13861125; 16,80 $)

Le loureiro est l’un des principaux cépages entrant dans l’élaboration des vins du Vinho Verde. Ce vin offre une belle complexité pour le prix. Des notes fumées, des arômes de feuilles de thé, d’herbes fraîchement coupées et de maïs soufflé composent le bouquet aromatique. Le fruit se révèle en bouche par des saveurs de pêche et d’écorce d’agrume. Une pointe d’amertume en finale ajoute du relief à l’ensemble. Longueur appréciable. Le côté légèrement fumé de cette cuvée accompagnera à merveille une brochette de crevettes grillées sur le BBQ.

Escolha 2015, Quinta de Covela (code SAQ: 13629561; 25 $)

Bien que Vinho Verde signifie « vins jeunes » et que les vins tels que le Avelada cité plus haut nous aient habitués à un style facile et désaltérant, à boire seul à l’apéro, nous sommes ici en présence d’un vin conçu pour la table. Issu du millésime 2015 (excellente année dans cette région), cet assemblage d’avesso – autre cépage typique de la région – et de chardonnay, livre encore beaucoup de matière et pourrait même traverser quelques années supplémentaires. Arborant une robe dorée, il dévoile des arômes de noix grillées, de silex et d’ananas. La bouche est souple et rafraîchissante. La finale est soutenue par une note minérale qui s’accordera très bien avec un plateau de fruits de mer ou une bouillabaisse.