Quinze entreprises, dont neuf de l'Université Laval, participeront à une mission entrepreneuriale d’envergure en France au printemps prochain.
Quinze entreprises, dont neuf de l'Université Laval, participeront à une mission entrepreneuriale d’envergure en France au printemps prochain.

Moovjee Québec: 9 entreprises de l'Université sélectionnées pour une mission en France

Lancé dans la région de la Capitale-Nationale, Moovjee Québec soutient les étudiants et les entrepreneurs de 18 à 30 ans
Ce contenu est produit par l'Université Laval.

Le mouvement lancé dans la région de la Capitale-Nationale pour soutenir les étudiants et les entrepreneurs de 18 à 30 ans, Moovjee Québec, est fier d’annoncer que 15 entreprises, dont 9 de l'Université Laval participeront à une mission entrepreneuriale d’envergure en France au printemps prochain.

La mission Moovjee Québec en France: développer un réseau d’affaires et découvrir de nouvelles façons d’entreprendre.

Plus précisément, 15 entrepreneurs de Moovjee Québec se rendront à Paris, du 29 mars au 5 avril 2020, lors d’une mission entrepreneuriale unique leur permettant d’élargir leurs horizons. Ces jeunes auront l'occasion d’explorer de nouveaux modèles d’affaires, de réseauter avec des experts reconnus et des entrepreneurs français, de s’inspirer pour entreprendre différemment et de développer des occasions d’affaires. Cette mission entrepreneuriale est rendue possible grâce à une contribution financière des Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ).

Les neuf entreprises finalistes de l'Université pour cette mission entrepreneuriale sont Animora (Andrée-Ann Adam), MOS (Joey Hébert), Escargot gourmand (Catherine Trudel Guy), OMY Laboratoires (Andréa Gomez et Rachelle Séguin), Système Vireo (Alexandre Chamberland), Nexam (Marie-Sophie Dionne), Geosapiens (Hachem Agili), GPHY (Myrick Hervieux-Gaudreault) et E-nov Conseil (Jean- Philippe Delisle).

«Nous tenons à remercier chaleureusement l’ensemble de nos partenaires, sans qui cette mission entrepreneuriale en France ne pourrait être rendue possible, et plus particulièrement les Offices jeunesse internationaux du Québec pour son soutien financier, a déclaré Alain Aubut, promoteur du projet et porte-parole de Moovjee Québec. Le succès d’un entrepreneur en affaires repose sur sa capacité à faire preuve de vision et d’innovation pour son entreprise et pour son marché. Les jeunes entrepreneurs millénaux de 18 à 30 ans, qui font preuve d’audace et d’ingéniosité, doivent aussi explorer de nouveaux horizons en affaires pour se développer comme entrepreneurs et pour propulser la croissance de leurs entreprises. Nous sommes convaincus que cette mission entrepreneuriale en France les encouragera à réfléchir sur l’efficacité de leurs modèles d’affaires et, nous l’espérons, à développer des opportunités d’affaires leur permettant de s’attaquer au marché européen».

Moovjee Québec 

Au total, 87 entrepreneurs issus de 66 jeunes pousses de la région ont adhéré à la communauté d’affaires Moovjee Québec depuis son lancement l’automne dernier. Moovjee Québec a pour mission d’accompagner les jeunes entrepreneurs de la région de la Capitale-Nationale dans leur développement personnel et de les soutenir dans la création et la croissance de leurs entreprises. Créée en France en 2009, le mouvement Moovjee a pour mission d’inciter les jeunes à considérer comme option professionnelle la création et la reprise d’entreprise, pendant ou après leurs études.

Moovjee Québec favorise le passage à l’action pour encourager les jeunes à devenir entrepreneurs et assurer la pérennité de leurs entreprises une fois en affaires en leur offrant un accompagnement soutenu. Malgré le bon écosystème québécois d’accompagnement, le démarrage, le développement et la pérennité de l’entreprise demeurent un enjeu majeur pour les entrepreneurs millénariaux. Selon l’Indice entrepreneurial québécois 2018, seulement 3,9% des jeunes de 18 à 35 ans sont propriétaires d’entreprises contre 6,3% pour la population générale.

Le mouvement Moovjee Québec mobilise de nombreux partenaires: J’entreprends Québec, Le Camp, Capitale entrepreneur, L’École d’entrepreneuriat de Québec, la Jeune Chambre de commerce de Québec, SAGE-Mentorat d’affaires, l’Université Laval, La Ruche, Desjardins Entreprises, Malette et Vigi services juridiques. Moovjee Québec compte aussi sur le soutien du Secrétariat à la jeunesse du Québec, les Offices jeunesse internationaux du Québec et l’Office franco-québécois pour la jeunesse.

«Nous sommes très fiers de la forte participation à cette première édition et de l’exceptionnelle mobilisation des partenaires du milieu de l’entrepreneuriat, a indiqué Jeff Doucet, président directeur général de J’entreprends Québec. En plus de leur contribution financière et de leur implication, nos partenaires se sont investis dans une multitude de défis pour nos participants qui ont sauté dans l’aventure: incorporer leur entreprise, participer à des activités, dénicher un mentor, gagner un concours, organiser et réussir une campagne de sociofinancement, etc. Au total, plus de 300 missions ont été accomplies avec engagement par les participants de Moovjee, leur permettant de bénéficier d’un parcours clair et stimulant en plus d’être connectés avec l’ensemble des acteurs clés de l’écosystème entrepreneurial. Nous sommes convaincus que cette expérience collective entrepreneuriale contribuera au succès des nouveaux entrepreneurs!», a-t-il conclu.

Moovjee Québec