À son troisième affrontement, le Blizzard de l'entraîneur-chef Martin Laperrière doit vaincre les champions de la zone Ouest s'il veut retrouver confiance et demeurer dans la course aux demi-finales de samedi. 

Zéro en deux pour le Blizzard à la Coupe Telus

Deuxième jour du tournoi de la Coupe Telus, deuxième défaite pour le Blizzard du Séminaire Saint-François. Les hockeyeurs midgets AAA de Québec se sont inclinés 4-0 face aux Rebels de Mississauga, mardi.
«On s'est butés à un gardien de but qui était excellent, encore», n'a pu que constater l'entraîneur-chef Martin Laperrière, joint au téléphone en Colombie-Britannique après le revers. Le championnat canadien se tient à Prince George.
Champions de la zone géographique centrale, les Ontariens «ont une bonne équipe, mais on les a dominés», a ensuite assuré Laperrière, prenant à témoin le décompte des tirs au but à l'avantage de sa troupe, 34-20. «En première, on était partout sur la glace et la période a fini 16-5 aux lancers, mais 0-1 au pointage, une petite erreur de sortie de zone.»
«On a été encore plus dominants en deuxième. Je pense que c'était 20-8 dans les tirs quand ils ont marqué le deuxième but. On s'est endormis sur un dégagement sur notre propre jeu de puissance. C'est le but qui nous a vraiment scié les jambes, parce qu'on était en plein contrôle. Après ça, on a pris des risques en troisième et ils ont marqué deux fois sur leurs deux seules chances de marquer. Tes erreurs, les bonnes équipes vont te les faire payer», a-t-il résumé.
Le pilote en revenait néanmoins au brio du portier adverse. Nommé meilleur joueur de son camp pour ce match, tout comme le cerbère de Cap-Breton Ouest la veille contre le SSF, Christian Purboo a jusqu'ici arrêté 53 des 55 rondelles dirigées sur sa cage en deux matchs (0,967). Notons aussi l'efficacité offensive de ses coéquipiers, les Rebels ayant déjà enfilé neuf buts sur seulement 37 lancers (24,3 %) dans leurs deux matchs!
Devant le filet
Devant le filet du Blizzard, Laperrière a fait confiance au réserviste William Hardy-Murray. Le SSF a utilisé ses deux hommes masqués durant la saison et les séries. Il était donc convenu d'avance que Philippe Gaudreault et Hardy-Murray disputeraient au moins un match chacun dans le tournoi de la Coupe Telus. Avec les insuccès que l'on connaît. Laperrière confirme que Gaudreault, son numéro un, auteur de 26 arrêts sur 28 tirs, lundi, reprendra son poste, mercredi, face aux Pat Canadians de Regina.
À son troisième affrontement, le Blizzard doit vaincre les champions de la zone Ouest s'il veut retrouver confiance et demeurer dans la course aux demi-finales de samedi. La ronde préliminaire à six équipes comporte cinq matchs en cinq jours.
Le dernier triomphe d'une équipe du Québec au championnat canadien midget, alors Coupe Air Canada, remonte à 2001. Les Gouverneurs de Sainte-Foy, ancêtres du Blizzard, l'avaient emporté à Prince George, justement.