En plus d'aider les Brewers de Milwaukee à remporter le titre de leur division, Christian Yelich est venu bien près de remporter la Triple Couronne dans la Ligue nationale.

Yelich et Betts nommés joueurs par excellence

NEW YORK — Les voltigeurs Mookie Betts (Red Sox de Boston) et Christian Yelich [Brewers de Milwaukee) ont été nommés joueurs par excellence de la dernière saison dans le baseball majeur.

Les champions frappeurs de chaque ligue ont reçu cet honneur pour une première fois depuis 2012, quand Miguel Cabrera (Detroit) et Buster Posey (San Francisco) avaient été récompensés.

Yelich a dominé la Nationale avec une moyenne au bâton de ,326 et a propulsé les Brewers vers le titre de la division Centrale. Il a également claqué 36 circuits, produit 110 points et volé 22 buts.

Avec 29 des 30 votes de première place — l’autre est allé au lanceur Jacob deGrom (Mets), qui a remporté le trophée Cy Young mercredi — Yelich a devancé le joueur d’avant-champ Javier Baez (Chicago) et le troisième-but Nolan Arenado (Colorado). Acquis des Marlins de Miami environ un mois avant le début du camp, il est devenu le premier joueur dans l’histoire des Brewers à gagner le championnat des frappeurs.

«Je suis reconnaissant de cet échange qui a servi d’élément déclencheur», a dit Yelich. «Vous ne savez jamais comment les choses vont tourner. Heureusement pour moi, il n’y a eu que du positif.»

Yelich est passé tout près de devenir le premier gagnant de la Triple Couronne dans la Nationale depuis Joe Medwick en 1937. Il a terminé la campagne avec deux circuits de moins qu’Arenado et un point produit de moins que Baez. Il a été particulièrement productif en deuxième moitié de saison avec une moyenne de ,367, claquant 25 circuits, dont 11 en août et 10 en septembre, et en produisant 67 points. 

Trout deuxième pour la quatrième fois

Quant à Betts, il s’est démarqué dans la Ligue américaine en affichant une moyenne de ,346 avec 32 circuits, 80 points produits et 30 buts volés. Il a aidé les Red Sox à remporter la Série mondiale pour une quatrième fois en 15 ans. Il a également dominé le baseball majeur avec 129 points marqués.

«J’aime être l’un des ambassadeurs de notre sport. J’en profite pour démontrer à tout le monde à quel point il s’agit d’un sport amusant», a dit Betts.

Betts a été préféré au voltigeur Mike Trout (Angels de Los Angeles) et au troisième-but Jose Ramirez (Cleveland). Il a reçu 28 des 30 votes de première place. Son coéquipier J.D. Martinez a obtenu les deux autres.

Trout, qui a déjà gagné cet honneur deux fois, a terminé au deuxième rang du scrutin pour une quatrième fois en carrière, un record qu’il partage avec Stan Musial, Ted Williams et Albert Pujols. Il a été récompensé en 2014 et en 2016. Il s’était aussi contenté du deuxième rang en 2012, en 2013 et en 2015.