Du haut de ses 6'2'' et 320 livres, Jean-François Caron (photo) faisait office de demi-portion aux côtés de mastodontes comme Hafthor Björnsson, 6'9'' et 419 livres, et Brian Shaw, 6'8'' et 435 livres.

World's Strongest Man: Caron 11e, Savickas roi

Jean-François Caron s'est classé 11e au World's Strongest Man, samedi, à Los Angeles. Le colosse de Québec a moins bien fait que sa huitième place de 2012, mais n'a pas à rougir de sa prestation au plus prestigieux concours d'hommes forts au monde remporté par Zydrunas Savickas.
«Je suis déçu!» a lancé Caron, quand Le Soleil l'a joint au casino Commerce, à la fin de sa journée de travail. «Le pointage était serré jusqu'à la cinquième place, mais j'ai fait quelques erreurs qui m'ont coûté cher. Aux pierres d'Atlas [dernière des six épreuves de la finale], j'ai échappé ma deuxième roche et ça m'a fait perdre une dizaine de secondes», a-t-il expliqué.
Une chute dans le sable au chargement de pneus géants, vendredi matin, lui a aussi valu des précieux points en moins. «Mais ça fait partie de la compétition!» relativise le gentil géant qui, du haut de ses 6'2'' et 320 livres, faisait office de demi-portion aux côtés de mastodontes comme Hafthor Björnsson, 6'9'' et 419 livres, et Brian Shaw, 6'8'' et 435 livres.
Caron a quand même inscrit la sixième meilleure performance des 12 finalistes à la flexion des jambes, samedi, ramenant la barre de 725 livres à sept reprises. Il est champion de dynamophilie.
Qualifié deuxième de son groupe de six au terme des quatre journées préliminaires, Caron savait déjà que le podium était hors d'atteinte après le premier des deux jours de la finale. Quatre concurrents se détachaient au sommet : le Lituanien Savickas, l'Islandais Björnsson et les Américains Shaw et Mike Burke.
Légende en grande forme
Considéré comme l'homme le plus fort de tous les temps par plusieurs, dont Caron, Savickas n'avait pas fait pire que deuxième à ses huit dernières participations, triomphant en 2009, en 2010 et en 2012. Il avait eu le meilleur à l'Arnold Strongman Classic, début mars.
Cette fois encore, Big Z (Savickas) n'a pas fait mentir sa légende en arrachant la victoire par un demi-point à Thor (Björnsson), 64 contre 63,5. Le surhomme de 38 ans a remporté deux des six épreuves finales, dont le squat avec 15 répétitions, pendant que son rival de 25 ans raflait trois épreuves. Champion de 2013, Shaw finit troisième avec 61 points.
«Zydrunas est en grande forme, il est très, très dominant», a témoigné Caron, lui-même âgé de 31 ans. Savickas, 6'3'' et 384 livres, décroche un quatrième titre en six ans et s'approche des cinq du Polonais Mariusz Pudzianowski. L'autre Canadien en lice, Scott Cummine, de Regina, n'a pas franchi les préliminaires.
Caron a déjà son invitation pour l'an prochain. D'ici là, il sera en action dans une compétition de dynamophilie à son gym de Lac-Saint-Charles, le 27 avril, puis se rendra en Chine pour le Championnat du monde des hommes forts, qui doit se tenir en mai.