La FW-41 a été présentée par le directeur technique Paddy Lowe, accompagné de la directrice adjointe Claire Williams, et des pilotes Lance Stroll et Sergey Sirotkin. Les deux jeunes pilotes de l'écurie Williams seront secondés par le vétéran Robert Kubica.

Williams présente son nouveau bolide

LONDRES — Williams a présenté jeudi à Londres sa nouvelle monoplace, la FW-41, censée capable de combler un peu les écarts avec les écuries de tête, alors que Claire Williams fait son retour dans l’organigramme de l’écurie britannique.

Le principal changement par rapport à l’an dernier est l’adjonction du halo, le nouveau dispositif de protection du cockpit. «Monter le halo dans le châssis a été très difficile», a expliqué le directeur technique Paddy Lowe, qui a précisé avoir travaillé sur «un concept aérodynamique différent».

«Nous étions deux secondes moins rapides que les meilleurs la saison passée, et nous pensons avoir fait un grand pas pour combler cet écart», a-t-il ajouté.

«On ne peut pas dire que nous serons cinquièmes ou sixièmes, car nous ne savons pas où en sont les autres. On s’est fixé des objectifs de performance, mais il reste à voir si cela se traduira sur la piste», a conclu l’ingénieur.

La FW-41 sera comme la saison passée majoritairement blanche, avec les bandes rouge et bleu de son principal partenaire Martini. L’écurie basée à Grove, en Angleterre, enregistrera le retour de Claire Williams, fille du fondateur Frank Wiliams, en tant que directrice adjointe, après plusieurs mois d’absence en raison de la naissance de son premier enfant.

Kubica de retour

La monoplace sera équipée d’un moteur Mercedes et pilotée par l’équipage le plus jeune du circuit, avec le Québécois Lance Stroll (19 ans), dont ce sera la deuxième saison, et le Russe Sergey Sirotkin (22 ans), qui sera pour la première fois derrière un volant de F1.

«Si nous avions un doute, nous ne les aurions pas mis derrière un volant. Nous avons confiance dans leur potentiel», a commenté Claire Williams, interrogée sur l’inexpérience de ses pilotes, ajoutant que Sirotkin allait «surprendre beaucoup de monde cette année»

Ces deux jeunes pilotes seront épaulés par le vétéran Robert Kubica, engagé comme pilote d’essai et qui fera son retour en F1 après son terrible accident en rallye en 2011. «Il a travaillé tellement dur pour revenir. C’est super d’avoir un pilote expérimenté pour améliorer la voiture et travailler avec les ingénieurs», a-t-elle commenté.

«Après un an, je suis un pilote différent. Je connais les circuits, j’ai une bien meilleure idée de ce qui m’attend», a pour sa part réagi Stroll. «Il y a de la pression, il faut que je fasse bien mon boulot, mais je sais que je peux le faire», a estimé Sirotkin.

La saison passée, Williams a terminé à la cinquième place du classement des constructeurs, bien loin cependant du quatrième rang enlevé par Force India.