Russell Westbrook a offert une autre performance époustouflante pour mener le Thunder d'Oklahoma City à une victoire de 122-104 sur les Nets de Brooklyn, mardi soir, à New York.

Westbrook refuse de ralentir le rythme

Le meneur de jeu du Thunder d'Oklahoma City, Russell Westbrook, a signé son 33e «triple double» de la saison avec ses 25 points, 19 passes décisives et 12 rebonds dans la victoire de 122-104 de son équipe à Brooklyn, mardi soir.
Westbrook s'approche du record du légendaire Oscar Robertson qui avait bouclé la saison 1991-1992 avec 41 «triple doubles» (trois catégories de statistiques à 10 unités et plus).
Il lui reste 15 matchs au cours de la saison régulière pour égaler Robertson avec huit «triples», voire le dépasser, avec neuf «triples» ou plus.
Westbrook, qui est aussi le meilleur marqueur dans la NBA cette saison, cimente avec ses étourdissantes statistiques son statut de favori pour le trophée de joueur par excellence de la saison.
Lorsqu'il a capté son 10e rebond, synonyme de 33e «triple double», à quatre minutes de la fin du match, les supporteurs des Nets de Brooklyn se sont spontanément levés et l'ont chaleureusement célébré aux cris de «M-V-P, M-V-P».
Le Thunder a enchaîné une troisième victoire consécutive et a décroché sur le terrain de la plus mauvaise équipe du circuit sa première victoire à l'étranger depuis le 25 janvier.
Le Thunder occupe le sixième rang de la Conférence de l'Ouest avec 38 victoires contre 29 défaites.