Wayne Gretzky était de passage à Plaster Rock, au Nouveau-Brunswick pour assister au Championnat mondial de hockey sur étang.

Wayne Gretzky aura Connor McDavid à l'oeil

Wayne Gretzky affirme qu'il aura Connor McDavid à l'oeil cet automne lors de la Coupe du monde de hockey, à Toronto. S'il a bien hâte de suivre le tournoi, il avoue cependant que ce sera étrange de voir les jeunes joueurs tels que Connor McDavid évoluer pour d'autres équipes que le Canada et les États-Unis.
De passage à Plaster Rock, au Nouveau-Brunswick pour assister au Championnat mondial de hockey sur étang, Gretzky a précisé qu'il comprend que certaines personnes n'apprécient guère le concept d'une équipe regroupant les vedettes nord-américaines des moins de 23 ans, il estime toutefois que cette initiative pourrait éventuellement avoir des avantages.
«Je pense que cette formule leur donne de l'expérience... et quand ils seront prêts à prendre le relais et à participer aux Jeux olympiques ou à d'autres rencontres du genre, l'expérience acquise dans un tournoi comme celui-ci va être inestimable.»
Gretzky a ajouté qu'il aurait peut-être vu les choses un peu différemment si on lui avait dit au début de sa carrière qu'il ne pourrait représenter son pays. «J'aurais fait connaître mon désaccord», a-t-il reconnu. «Oui, j'aurais dit que je veux jouer pour le Canada et c'est aussi simple que ça.»
Le membre du Temple de la renommée a également été questionné quant à savoir s'il redoute qu'aucune équipe canadienne ne parvienne à se tailler une place en séries. «C'est seulement un cycle en ce moment», a mentionné Gretzky, en soulignant le nombre de Canadiens qui permettront à des équipes installées aux États-Unis de faire belle figure. «Les équipes canadiennes vont revenir à un moment donné.»