Les filles du Rouge et Or affronteront les Carabins de l’Université de Montréal, qu’elles n’ont pas battues de l’année, lors de la finale provinciale. 

Volleyball universitaire: le Rouge et Or reste vivant

Après avoir été battus vendredi, les joueurs de l’équipe masculine de volleyball du Rouge et Or de l’Université Laval sont restés vivants samedi en l’emportant en trois manches sur le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke en première ronde des séries. Les filles passent quant à elles en finale provinciale.

Après avoir remporté la première manche 25 à 20, les joueurs du Rouge et Or ont disputé une seconde manche-fleuve où aucune des deux équipes ne réussissait à obtenir un écart de deux points pour l’emporter.

Le Rouge et Or a finalement eu le dessus 36 à 34 pour ensuite remporter le match en gagnant la troisième manche 25 à 17. «Ça faisait longtemps que je n’avais pas souri, si j’excepte les nombreux hommages qui m’ont été rendus au cours des dernières semaines», a déclaré l’entraîneur-chef Pascal Clément, qui a annoncé sa retraite à la fin de l’année après 28 saisons avec le Rouge et Or.

«On n’avait pas le choix de gagner et ça a été l’un des plus beaux matchs de volleyball qu’il y ait eus au PEPS cette année. Ce deuxième set était de toute beauté», a commenté Clément.

«Je lève mon chapeau à Ludovic (Martin) et Nicolas (Fortin), mais c’est l’ensemble du groupe qui a joué un fort match. On a arrêté depuis deux matchs de compiler les statistiques. À partir de maintenant, la seule statistique qui compte, ce sont les trois victoires pour remporter le match», a noté l’entraîneur, qui savait toutefois que les siens avaient cumulé un pourcentage d’efficacité de 35% à l’attaque, un sommet depuis un bon bout de temps.

Le Rouge et Or jouera son troisième et ultime match à 14h30 dimanche. «J’ai quelques petits trucs que j’ai gardés dans ma poche... Ça en prend, ne serait-ce que pour perturber mentalement l’adversaire. J’ai utilisé quelques lapins comme ça aujourd’hui, mais il m’en reste quelques-uns», a déclaré Clément.

Les filles passent en finale

Du côté féminin, les joueuses du Rouge et Or ont éliminé les Citadins de l’UQAM en remportant, bien difficilement toutefois, leur deuxième match en cinq manches de 25-23, 20-25, 25-17, 17-25 et 15-11.

«Tout avait bien commencé, mais j’ai l’impression que les deux équipes se testaient afin de savoir quel niveau d’énergie il leur restait», a déclaré l’entraîneur du Rouge et Or Danny Da Costa, après la partie.

«On les a laissées remonter. En les laissant frapper comme elles voulaient, on leur a permis de reprendre confiance. Je savais que le match allait être long. Des cinq sets, on en a fait toute l’année...», a-t-il ajouté, signalant que ses protégées semblaient un peu fatiguées après le match de la veille.

La prochaine étape pour les filles du Rouge et Or sera la finale provinciale contre les Carabins de l’Université de Montréal, qu’elles n’ont pas battues de l’année. 

«Contre les Carabins, il faudra que toute l’équipe joue bien, on ne peut pas compter seulement sur quatre ou cinq joueuses pour l’emporter. Oui, ça a été dur contre les Carabins, mais ça a été chaud», a résumé Da Costa.