La Slovaque Petra Vlhova (à drotie) a mis fin à la séquence victorieuse de Mikaela Shiffrin.

Vlhova freine la séquence irrésistible de Shiffrin au slalom

ZAGREB, Croatie — La séquence irrésistible de Mikaela Shiffrin en slalom, qui se poursuivait depuis près d’un an, s’est terminée samedi lors de la première étape de la Coupe du monde de ski alpin en 2020.

L’Américaine, triple championne au classement général de la Coupe du monde, a concédé 1,31 seconde à l’éventuelle gagnante du slalom de Zagreb, la Slovaque Petra Vlhova. L’Autrichienne Katharina Liensberger a complété le podium, après avoir concédé 3,49 secondes.

«Cette victoire était importante pour moi, a reconnu Vlhova. Je savais que ‘Miki’ serait très rapide (en deuxième manche). Si je voulais l’emporter, alors je devais prendre tous les risques possibles.»

Laurence Saint-Germain, de Saint-Ferréol-les-Neiges, a été la meilleure représentante de l’unifolié en vertu de sa 11e place, à 5,36 secondes. Sa compatriote Amelia Smart, d’Invermere, en C.-B., a suivi au 17e échelon.

«Je suis vraiment contente de ma deuxième manche et j’aimerais pouvoir en faire deux de suite comme ça, mais c’est toujours bon de grimper au classement. J’ai bien skié», a résumé Saint-Germain.

Erin Mielzynski et Roni Remme, de Collingwood, en Ontario, ainsi qu’Ali Nullmeyer, de Toronto, ne se sont pas qualifiées pour la deuxième manche.

Vlhova était la dernière skieuse à avoir vaincu Shiffrin en slalom dans une compétition d’envergure, et elle avait accompli cet exploit le 8 janvier 2019 à Flachau. Depuis ce temps, Shiffrin avait remporté six slaloms consécutifs en Coupe du monde et le titre dans cette discipline aux Championnats du monde.

Shiffrin et Vlhova ont maintenant remporté 24 slaloms en Coupe du monde depuis la victoire de la Suédoise Frida Hansdotter en janvier 2017. Hansdotter, une championne olympique, a annoncé sa retraite l’an dernier.

Vlhova avait commencé l’épreuve de samedi en offrant une performance pratiquement irréprochable en première manche. Certes, plusieurs skieuses, dont Shiffrin, ont présenté des chronos intermédiaires plus rapides qu’elle, mais personne n’a pu maintenir la cadence contre la Slovaque dans la portion située au bas de la piste. Et Vlhova s’est assurée de maintenir son avance en deuxième manche.

Vlhova, qui a du même coup signé sa 11e victoire en carrière et sa sixième en slalom, n’avait jamais gagné à cet endroit. Elle avait cependant terminé deuxième en 2017 et 2019.

Les skieurs s’exécuteront au même endroit, dimanche. Avec l’Associated Press