Julien Sale a signé une carte de 64 et pas moins de 23 joueurs ont enregistré des pointages sous la normale en première ronde du Championnat provincial amateur qui se déroule à Beauceville cette semaine.

Vive compétition pour Julien Sale au Championnat provincial amateur de golf

BEAUCEVILLE — Julien Sale (Rivermead) a annoncé ses couleurs à la première journée du Championnat provincial amateur de golf qui se déroule au club de Beauceville en enregistrant une première ronde de 64, huit coups sous la normale.

Toutefois, la tâche ne sera pas aisée pour autant car la compétition est vive dans le haut du contingent alors que l’on retrouve 23 joueurs ayant enregistré des pointages sous la normale. Et quelques joueurs lui soufflent dans le dos.

Étienne Papineau (Pinegrove) n’est qu’à un coup du meneur avec son 65 alors que Logan Boucher (Summerlea) a ramené une carte de 66, puis trois joueurs sont à 67, soit le champion en titre Loïck Laramée (Drummondville), Marc-Olivier Plasse (Kanawaki) et Jeffrey Lebeau (LongChamp).

«J’étais vraiment en contrôle, a analysé Julien Sale. Je n’ai pas vraiment eu de mauvais coups et je me sentais très en confiance. Mon jeu sur les verts était très bon, je n’ai pas raté beaucoup de coups roulés. Mon niveau de jeu était à son mieux.»

Même s’il avait moins bien joué, Julien Sale aurait quand même été content de prendre le départ avec ses bâtons. Toute une saga qu’il a connue. «Je partais hier de l’Arkansas et mon vol pour Chicago est arrivé en retard. J’avais cinq minutes pour prendre ma correspondance pour Québec et, bien entendu, les bâtons n’ont pas suivi. Ils devaient arriver en soirée mais ce ne fut pas le cas. Nous avons passé toute la soirée hier et l’avant-midi aujourd’hui pour essayer de les retracer. Finalement, on m’a dit qu’un service de messagerie me les livrerait à Beauceville. Je les ai finalement eus une heure avant mon départ.»

Cette anecdote, racontée par Julien Sale, a eu tôt fait d’amuser ses compagnons de jeu, Étienne Brault (Pinegrove) et Loïck Laramée.

«Nous avons eu beaucoup de plaisir ensemble, a mentionné ce dernier. Surtout que Julien nous avait parlé de sa mésaventure avant notre départ. Pour ma part, c’est la première fois que je défendais un titre de champion à quelque niveau que ce soit. Je n’étais pas stressé et j’avais des compagnons de jeu qui me donnaient du gros golf.»

Trio à surveiller

Sale à huit sous la normale, Laramée à moins cinq et Brault à moins trois, c’était tout un trio à surveiller. Ils ont donné tout un spectacle au 11e, une normale 5 où ils ont cumulé ensemble un total de 10, sous cinq coups sous le par.

«Je n’ai pas fait les tournois Alexandre de Tunis et Duc de Kent car je voulais prendre une pause. Ce fut bénéfique mentalement et physiquement car je reviens d’un séjour en France où j’ai pu perfectionner mon jeu et surtout prendre beaucoup d’expérience en participant à des tournois et en pratiquant énormément. Aujourd’hui, ce fut payant. J’ai bien frappé la balle et je dirais que j’ai eu un seul mauvais élan, au deuxième trou, ce qui a résulté en un double bogey.»

À sept sous la normale, Étienne Papineau a bien amorcé sa ronde. «Je suis parti au 10e trou et j’ai joué un total de 31 coups pour mon premier neuf. Sur mon neuf de retour, j’ai commis deux bogeys pour un score de 34 et un cumulatif de 65. Ici, il faut placer sa balle en bonne position dans l’allée et aujourd’hui, j’étais bien en confiance avec mon bois de départ.»

Les joueurs ont mentionné une difficulté aux trous à normale 3. «Ils sont longs ici et c’est la grosse difficulté. De plus, les verts sont ondulés, alors il faut faire attention à ne pas commettre d’erreurs.»

La deuxième ronde a lieu mardi, à la suite de laquelle le couperet tombera pour une bonne partie des joueurs.

+

JEFFREY LEBEAU: TROQUER LE HOCKEY POUR LE GOLF

Jeffrey Lebeau (LongChamp) a vogué sûrement sur les allées du club de Beauceville pour enregistrer un pointage de 67, cinq coups sous la normale, à la première ronde du Championnat provincial amateur. «Content de ma ronde, dit-il, je n’ai pas réussi un bon roulé de la journée mais je m’en sors avec un bon pointage. Je n’ai raté qu’un vert en coups réguliers, au neuvième.»

Le fils du hockeyeur Stephan Lebeau, qui lui sert d’ailleurs de cadet, savait à quoi s’en tenir en s’amenant à Beauceville. «J’avais déjà joué ici en 2016 et 2017, donc je savais comment le jouer. Une chose est certaine, les verts ne sont pas faciles car ils sont passablement ondulés.»

Jeffrey profite de son été pour disputer les tournois au Québec avant d’aller au Texas où il est inscrit à l’Université du Texas à El Paso. «J’ai déjà fait une session mais je n’ai pas joué pour l’équipe afin de conserver mes quatre années d’admissibilité au niveau de la NCAA. C’est un des entraîneurs qui a vu mon jeu lors du championnat canadien amateur l’an passé qui m’a offert de joindre l’équipe. J’ai eu des conditions vraiment superbes et c’est très gros comme université avec les installations sportives et académiques.»

Bon sang ne saurait mentir : Jeffrey aurait pu suivre les traces de son père dans le monde du hockey. «J’aurais pu faire l’équipe midget AAA à 14 ans mais comme mon père était entraîneur dans un collège, j’ai décidé d’y aller. Puis un de mes amis m’a dit qu’il passait l’été dans un camp de golf dirigé par Pierre Dugas. J’ai décidé d’y aller aussi.»

Une décision qu’il n’a jamais regrettée. «Pierre m’a donné la piqûre du golf quand j’avais 14-15 ans. Je commençais un peu tard par rapport à d’autres qui étaient dans le golf depuis l’âge de 7-8 ans mais j’ai travaillé très fort, sous les conseils de Pierre, et j’ai rattrapé le temps perdu.»

Son père Stéphan, un passionné de golf lui aussi, l’accompagne régulièrement dans les tournois. «C’est plaisant d’être avec lui, il m’aide beaucoup.»  

+

TABLEAU DES MENEURS

  • 1. Julien Sale (Rivermead) 64
  • 2. Étienne Papineau (Pinegrove) 65
  • E3. Loïck Laramée (Drummondville) 67
  • E3. Marc-Olivier Plasse (Kanawaki) 67
  • E3. Jeffrey Lebeau (LongChamp) 67
  • E6. Jean Bilodeau (Boucherville) 68
  • E6. Jonathan Vermette (Royal Québec) 68
  • E8. Étienne Brault (Pinegrove) 69
  • E8. Christopher Vandette (Summerlea) 69
  • E8. Olivier Ménard (Whitlock) 69
  • E8. Félix Normand (Laval-sur-le-Lac) 69
  • E8. Jérémy Proteau (Hawkesbury) 69
  • E8. Frédéric Rousseau (Pinegrove) 69