La recrue de Québec Samuel Thomassin fait partie des 30 joueurs libérés par les Alouettes samedi.

Vincent Desjardins à Calgary, Samuel Thomassin à Québec

Les équipes de la Ligue canadienne de football ont finalisé leur alignement en vue de l’ouverture de la saison, à compter de jeudi. Dix-sept anciens du Rouge et Or ont fait leur nid d’une façon ou d’une autre dans l’un des neuf clubs, comme la recrue Vincent Desjardins à Calgary, tandis que d’autres ont été retranchés, ce qui est le cas de Samuel Thomassin.

Le garde de 6’ 6” de Québec fait partie des 30 joueurs libérés par les Alouettes, au terme d’une journée de samedi rocambolesque où la formation montréalaise avait d’abord libéré... son entraîneur-chef, Mike Sherman. Outre Thomassin, on trouve aussi Asnnel Robo, produit des Carabins de l’Université de Montréal, et Maxime Latour, du Vert & Or de Sherbrooke, parmi les victimes de ces coupes.

«Je retourne à l’Université Laval», a confirmé Thomassin au Soleil, dimanche, pour signifier son intention de tirer le meilleur de sa cinquième et dernière saison d’admissibilité dans les rangs universitaires. Vainqueur d’une deuxième Coupe Vanier en trois ans l’automne dernier avec le Rouge et Or et membre de la première équipe d’étoiles canadienne universitaire, Thomassin a été sélectionné en deuxième ronde du dernier repêchage par les Alouettes, au 19e rang total.

Thomassin a participé au mini-camp des recrues des Giants de New York de la NFL, en mai.

L’attente de Desjardins

Quant à son ancien coéquipier Desjardins, plaqueur membre de l’équipe d’étoiles canadienne universitaire lors de ses trois dernières années, il est dorénavant membre à part entière de l’alignement des Stampeders de Calgary. Lui aussi un choix de deuxième ronde au dernier repêchage, 17e, Desjardins a vécu un long samedi stressant où «pas de nouvelle» signifiait «bonne nouvelle»!

«Je ne peux pas dire que je m’en doutais», assure Desjardins. «Je pensais qu’ils allaient me proposer une place au sein de l’équipe d’entraînement. Mais si tu fais l’équipe, ils ne t’appellent pas! Ils t’appellent seulement si tu es retranché ou si tu vas dans l’équipe d’entraînement. Donc c’était une longue attente. Je l’ai appris par mon père, qui m’a envoyé un article du site des Stampeders par texto», raconte l’athlète de Québec.

Desjardins connaît déjà le spécialiste des longues remises Pierre-Luc Caron pour avoir été son coéquipier à l’UL en 2015. Pendant le camp présaison, il a aussi appris à connaître d’autres joueurs, comme l’ancien du Vert & Or de Sherbrooke William Langlais. Il avait de plus côtoyé d’autres joueurs des Stamps au sein de l’équipe canadienne junior.

Roy mis de côté

À Edmonton, les Eskimos ont posé un geste lourd de sens en reléguant le centre Jean-Simon Roy à l’équipe d’entraînement. L’ancien du Rouge et Or et deuxième sélection des Eskimos en 2017 (14e) a subi une blessure au genou qui lui a coûté la première moitié de la campagne 2018, mais Roy se disait prêt pour une excellente troisième campagne.

«C’est très décevant. Je ne peux pas expliquer pourquoi je me retrouve au sein de l’équipe d’entraînement. J’ai l’impression qu’il s’agit davantage d’une décision d’affaires», commente Roy, soulignant que la nouvelle convention collective de la LCF permet dorénavant de remplacer un Canadien blessé durant un match par un Américain.

À Montréal, l’ex-quart-arrière du Rouge et Or Hugo Richard et son coéquipier Étienne Moisan, receveur muté comme centre-arrière, ont chacun obtenu une invitation à intégrer l’équipe d’entraînement pour leur première année chez les Alouettes.

Soulignons par ailleurs que le Rouge et Noir d’Ottawa s’est départi du receveur Tyrone Pierre, même chose pour les Tiger-Cats de Hamilton dans le dossier du demi défensif Gabriel Ouellet, deux autres produits de l’UL.

Quatorze anciens du Rouge et Or commencent la saison comme membres de l’alignement officiel d’un club de la LCF, donc cinq à Ottawa et quatre à Montréal, plus trois autres au sein d’unités d’entraînement.

+

REPÊCHAGE DE LA LCF

ALOUETTES DE MONTRÉAL (4+2)

  • Boris Bede, botteur
  • Luc-Brodeur-Jourdain, ligne offensive
  • Félix Faubert-Lussier, receveur
  • Christophe Normand, centre-arrière

Équipe d’entraînement:

  • Étienne Moisan, centre-arrière
  • Hugo Richard, quart-arrière

Libéré:

  • Samuel Thomassin, ligne offensive

ROUGE ET NOIR D’OTTAWA (5)

  • Jean-Philippe Bolduc, demi défensif
  • Marco Dubois, receveur
  • Julian Feoli-Gudino, receveur
  • Philippe Gagnon, ligne offensive
  • Jason Lauzon-Séguin, ligne offensive

Libéré:

  • Tyrone Pierre, receveur

ARGONAUTS DE TORONTO (0)

Libéré:

  • Simon Gingras-Gagnon, centre-arrière

TIGER-CATS DE HAMILTON (0)

Libéré:

  • Gabriel Ouellet, demi défensif

BLUE BOMBERS DE WINNIPEG (1)

  • Shayne Gauthier, secondeur

ROUGHRIDERS DE LA SASKATCHEWAN (1)

  • Patrick Lavoie, centre-arrière

STAMPEDERS DE CALGARY (2)

  • Vincent Desjardins, ligne défensive
  • Pierre-Luc Caron, longue remise

ESKIMOS D'EDMONTON (+1)

Équipe d’entraînement:

  • Jean-Simon Roy, ligne offensive

LIONS DE LA C.-BRITANNIQUE (1)

  • Edward Godin, ligne défensive

Libéré:

  • Charles Vaillancourt, ligne offensive