Le Drakkar a vaincu les Tigres de Victoriaville 5 à 2.

Victoire facile pour le Drakkar contre les Tigres

BAIE-COMEAU — Le Drakkar n’a pas encore réussi à jouer 60 minutes devant des Tigres de Victoriaville décimés, mais il n’avait pas besoin de plus pour signer un gain de 5-2 samedi au Centre Henry-Leonard.

Contrairement à la veille, Baie-Comeau est sorti en force, mais les troupiers de Martin Bernard se sont rapidement assis sur leurs lauriers.

Il n’y avait pas encore cinq minutes d’écoulées à la rencontre que les locaux menaient déjà 3-0. Le gardien partant Fabio Lacobo ne savait plus où donner de la tête et le pilote des Tigres, Louis Robitaille, a immédiatement pris son temps d’arrêt. La décision a été la bonne car l’attaque du Drakkar a été tranquille par la suite, mais la pente était déjà trop lourde à remonter pour Victoriaville.

«Ce fut un match sans saveur, sans odeur, un match couleur vanille, je ne sais pas comment vous le dire», a lancé l’entraîneur-chef du Drakkar aux scribes après la rencontre. «On a fait ce qu’on avait à faire, ce sont deux points en banque, that’s it», a-t-il fait valoir en signalant qu’à part le début de rencontre, «ce fut un petit match tranquille, où y’a pas grand-chose à dire». Ses troupiers ne manquaient toutefois pas de couleurs sur la glace, car ils portaient leur chandail spécial du temps des Fêtes.

Il n’aura fallu que 73 secondes avant que les spectateurs puissent lancer leur toutou en ce match traditionnel à l’approche de Noël. Iacobo a été surpris par le beau tir bas de Nathan Légaré (19e), qui avait intercepté une très mauvaise passe de Dominic Cormier en sortie de zone.

Trois minutes plus tard, Jordan Martel (13e) a doublé la mise, lançant tout de suite après que Gabriel Fortier eut remporté la mise à jeu. Même scénario 45 secondes plus tard avec le sixième de Shawn Element, sur une mise au jeu gagnée par D’Artagnan Joly. Avec cette passe, Joly a atteint le cap des 150 points en carrière.

Bernard a indiqué que les trois premiers buts des siens sont survenus sur des situations que le personnel d’entraîneurs avait bien identifiées avant la rencontre. «Ce fut l’échec-avant en zone neutre sur le premier but, et les deux mises au jeu ensuite», a-t-il expliqué.

En deuxième, Ivan Chekhovich a bien suivi son compatriote Yaroslav Alexeyev pour récupérer le retour et enfilé son 29e de la campagne. Avec 30 secondes à jouer dans cet engagement, durant une supériorité numérique, l’ex-Drakkar Isaiah Gallo-Demetris est parvenu à tromper Kyle Jessiman, brisant la glace pour les visiteurs.

En troisième, Alexeyev pour le Drakkar et Cormier pour les Tigres ont touché la cible. Les deux formations ont chacune pris 25 tirs au but.