Justin Thomas s’est imposé pour la première fois de sa carrière dans l’Ohio.

Victoire facile de Justin Thomas à l’Invitation Bridgestone

NEW YORK — L’Américain Justin Thomas a préparé la défense de son titre au championnat PGA de golf de la meilleure des façons en remportant dimanche le Bridgestone Invitational, épreuve du Championnat du monde WGC disputée à Akron (Ohio).

Avec deux oiselets et un boguey, Thomas a rendu une carte de 69 (- 1) à l’issue du 4e tour de l’épreuve, qui se déroulait pour la dernière année sur les verts de Firestone.

«Je suis heureux d’avoir enfin bien joué ici», a réagi Thomas, numéro 3 mondial, qui s’est imposé pour la première fois de sa carrière dans l’Ohio.

Il a terminé avec un score de 265 (- 15), quatre coups devant son compatriote Kyle Stanley et cinq coups devant le Danois Thorbjørn Olesen et l’Américain Dustin Johnson, numéro un mondial.

Vainqueur du championnat PGA en 2017, l’Américain de 25 ans remettra son titre en jeu à partir de jeudi sur les verts de Bellerive à St. Louis (Missouri).

Ses grands-parents, Paul et Phyllis Thomas, sont venus le voir gagner pour la première fois sur le circuit de la PGA. Paul est un ancien professionnel, et il a joué à Firestone lors du championnat de la PGA en 1960, ratant la qualification de 54 trous. Son fils, Mike Thomas, est également un professionnel du Kentucky.

«J’ai versé quelques larmes quand j’ai vu que grand-mère et grand-père avaient fait le voyage. C’était vraiment super, ils ne viennent que très rarement», a-t-il ajouté.

Jouant dans le dernier groupe avec Rory McIlroy, Justin Thomas n’a réussi que deux oiselets. Mais c’est tout ce dont il avait besoin, puisque tous les rivaux qui avaient une chance ont commis toutes les erreurs qu’ils pouvaient commettre.

McIlroy a terminé le premier neuf avec des bogueys consécutifs et n’a jamais pu remonter la pente. Ian Poulter a joué 74. Jason Day a tenté le tout pour le tout avec trois oiselets d’affilée, pour ruiner le tout en jouant les six derniers trous à + 5 pour remettre une carte de 73.

Woods 31e

Tiger Woods, huit fois vainqueur du Bridgestone Invitational, a fini à la 31e place en rendant une carte de 73 (+ 3) au dernier tour pour un total de 280 (par).

«J’essayais simplement d’être aussi agressif que possible et de tirer dans tous les sens», a expliqué Woods, qui a concédé deux doubles bogueys et trois bogueys sur les neuf derniers trous.

«Je pouvais soit terminer avec une carte de 62 ou de 72 soit au-dessus de 75. Je voulais juste être agressif et voir ce qu’il se passait.»  Avec AP