Le Canadien Michael Woods, dont la femme et lui sont en deuil d'un fils décédé avant la naissance, a fondu en larmes après avoir remporté la 17e étape du Tour d'Espagne.

Victoire d'étape émotive pour Michael Woods à la Vuelta

BALCON DE BIZKAIA — Le Canadien Michael Woods a signé une victoire très émotive, mercredi, lorsqu’il a remporté la 17e étape du Tour d’Espagne.

Le cycliste d’Ottawa a complété l’étape de 157 km entre Gatxo et Balcon de Bizkaia en 4h09:48. Dans le brouillard qui enveloppait le sommet du Mont Oiz, au Pays basque, le cycliste de 31 ans a lâché ses derniers compagnons d’échappée sur les pentes finales pour remporter la plus belle victoire de sa carrière, avant de fondre en larmes juste après l’arrivée.

«Mon épouse et moi avons perdu notre fils il y a deux mois. Elle était enceinte de 37 semaines et, malheureusement, il n’a pas vu le jour», a raconté Woods, très ému. «C’était très difficile, nous étions si enthousiastes à l’idée de le voir venir au monde, nous comptions l’appeler Hunter. L’année a été rude pour nous, ma femme a également perdu son père le mois dernier. Je voulais gagner pour elle.»

C’est la première victoire d’étape de Woods dans un Grand Tour de trois semaines. Il est devenu le deuxième cycliste canadien à gagner une étape du Tour d’Espagne, après Ryder Hesjedal (Victoria, C.-B.), qui avait remporté des étapes en 2009 et en 2014. Il a devancé le Belge Dylan Teuns (BMC Racing) par cinq secondes au fil d’arrivée, et l’Espagnol David de la Cruz Melgarejo (Sky) par 10 secondes.

«C’est un moment spécial pour moi. J’étais vraiment émotif en franchissant le fil d’arrivée», a mentionné Woods. «Mon entraîneur était dans la voiture, derrière, et dans les derniers 500 mètres de l’épreuve il m’a dit sur les ondes de la radio de penser à ma famille.»

Antoine Duchesne (Groupama FDJ), de Saguenay, a quant à lui terminé 117e à 22:41 de son compatriote. «Encore un final brutal sur cette Vuelta!» a-t-il écrit sur Twitter après la course. «Un petit cadeau de fête quand je croise la ligne et apprends la victoire de “Woodsy”’! Vraiment heureux pour lui, victoire plus que méritée! Et merci au public basque, comme nulle part ailleurs.»

Woods est maintenant 35e au classement cumulatif, à 56:55 du meneur Simon Yates, tandis que Duchesne est 132e. Le Tour d’Espagne se terminera dimanche à Madrid.

Trois Québécois aux Mondiaux

Duchesne et Woods figurent d’ailleurs dans l’équipe de 23 coureurs qui représentera le Canada aux Mondiaux d’Innsbruck (Autriche), du 23 au 30 septembre. Cyclisme Canada a également sélectionné Hugo Houle (Sainte-Perpétue), qui a pris part aux Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal la fin de semaine dernière, et Karol-Ann Canuel (Amos), ancienne championne du monde par équipe au contre-la-montre.

«Du côté des hommes, Mike Woods a prouvé qu’il est parmi les meilleurs au monde dans les courses d’une journée comme celle de Liège, et il a démontré qu’il est un excellent grimpeur au Tour d’Italie et d’Espagne. Mik’ aura l’appui de ses coéquipiers et nous croyons que nos chances sont bonnes de connaître du succès», a déclaré par voie de communiqué le directeur de l’équipe canadienne, Kevin Field.  Avec AFP et AP