Ariane Fortin

Victoire convaincante d'Ariane Fortin aux Mondiaux de boxe

Ariane Fortin n'a donné aucune chance à son adversaire, vendredi, lors de son premier combat des Championnats du monde de boxe féminine, à Astana, au Kazakhstan.
L'athlète de Lévis a remporté une victoire convaincante par décision unanime (3-0) face à la Coréenne Shinhyeong Kim. Cette dernière en a eu plein les bras pendant les quatre rondes de deux minutes de ce duel de deuxième tour, Fortin multipliant les jabs et les crochets à la tête.
«Je suis très fière de la manière dont j'ai boxé», a affirmé Fortin à l'agence Sportcom. «J'ai laissé aller mes mains pour lancer de belles combinaisons et c'est surtout mon crochet de droite qui a touché la cible, au moins 50 fois, sinon plus!
«J'ai eu à faire quelques ajustements surtout lors des premier et deuxième rounds. Je gagnais clairement les rounds, mais j'ai quand même voulu en faire un peu trop dans les dernières 30 secondes et je me suis un peu compliqué la vie.Mais je me suis vraiment bien ajustée. D'ailleurs, deux des juges m'ont donné des pointages de 10-8 pour les deux derniers rounds. C'est vraiment une belle façon de briser la glace et de me mettre en confiance pour la suite.»
Dans le même tableauque la favorite
La Québécoise est quatrième favorite chez les 75 kilos. Elle a profité d'un laissez-passer au premier tour. En huitièmes de finale, elle affrontera dimanche la Marocaine Khadija Mardi. L'Américaine Clarissa Shields, la favorite du tournoi qui se retrouve dans la même portion de tableau que Fortin, a quant à elle inscrit une victoire par K.-O. technique au quatrième round de son combat face à l'Allemande Sarah Scheurich.
Il s'agit des cinquièmes Mondiaux pour Fortin. Elle a remporté l'argent chez les 70 kilos en 2005, puis l'or dans cette même catégorie en 2006 et en 2008. L'an dernier, elle a ajouté à sa collection en ramenant le bronze chez les 75 kilos.
La boxeuse de 31 ans est déjà qualifiée pour les Jeux olympiques de Rio. «C'est certain que ça enlève une grosse pression, alors c'est génial... mais je suis une performeuse. Alors au fur et à mesure que les Mondiaux approchaient au cours des derniers jours, je me suis mise à ressentir mes petits stress habituels quand même. Je suis convaincue que c'est un bon signe!» Avec La Presse Canadienne