Les blessures sont encore fraîches à Pittsburgh, au lendemain de l’attentat dans une synagogue qui a fait 11 victimes. Les fans ont tout de même tenu à démontrer leur unité et leur soutien.

Victoire à Pittsburgh après la fusillade

PITTSBURGH — Ben Roethlisberger a lancé deux passes de touché à Antonio Brown, James Conner a inscrit deux majeurs et les Steelers de Pittsburgh ont défait les Browns de Cleveland 33-18, dimanche, offrant un peu de réconfort aux résidents de la ville au lendemain d’une tragédie.

Les Steelers (4-2-1) ont fait fi d’un début de match difficile pour filer vers une 15e victoire de suite au Heinz Field face aux Browns (2-5-1), qui ont perdu leurs 25 derniers matchs à l’étranger — un revers de moins que le record de la NFL.

Cette victoire a permis aux partisans des Steelers d’oublier un peu leur tristesse, un jour après qu’un tireur soit entré dans une synagogue de Pittsburgh et abattu 11 personnes. Un moment de silence a été tenu avant la rencontre.

Roethlisberger a rejoint Brown pour des passes payantes sur 43 et 1 verge. Pour sa part, Conner a continué à faire oublier Le’Veon Bell, accumulant 146 verges de gains au sol et atteignant la zone des buts sur 12 et 22 verges.

Du côté des Browns, le quart recrue Baker Mayfield a lancé deux passes de touché, mais l’offensive a bousillé des occasions de marquer tôt dans le match. Les Browns sont demeurés sans victoire à Pittsburgh depuis 2003.