Justin Verlander n’a donné aucun point et qu’un faible coup sûr en sept manches de travail. Il a obtenu huit retraits sur des prises et porté son dossier à 8-0 en 12 présences en carrière lors des séries de sections de la Ligue américaine.

Verlander et Altuve se chargent des Rays

HOUSTON — Justin Verlander a ressemblé au véritable as qu’il est, Jose Altuve a amélioré son palmarès en matchs éliminatoires et les Astros de Houston ont continué sur leur lancée en dominant les Rays de Tampa Bay 6-2 lors du premier match de leur série de sections, vendredi à Houston.

Les Astros, gagnants de 107 matchs en 2019 — un sommet dans les Ligues majeures et un record d’équipe — ont amorcé leur quête d’une deuxième conquête de la Série mondiale en trois ans face à un rival qui avait renversé les Athletics d’Oakland 5-1 lors d’un match suicide, mercredi.

Aussi intraitable qu’en saison régulière, alors qu’il avait mené les Majeures avec 21 victoires, Verlander n’a donné aucun point et qu’un faible coup sûr en sept manches de travail. Il a obtenu huit retraits sur des prises et porté son dossier à 8-0 en 12 présences en carrière lors des séries de sections de la Ligue américaine.

Les Rays ont obtenu leur seul coup sûr à ses dépens lorsque Brandon Lowe a amorcé la cinquième manche avec un simple. Verlander a mis fin à sa soirée de travail en retirant sur trois prises les trois frappeurs à lui faire face en septième manche, frappant son gant de son poing tout en quittant le monticule après avoir déjoué Lowe.

Tyler Glasnow, son rival, n’avait accordé que trois simples lorsqu’il a donné un but sur balles sur quatre lancers consécutifs à Josh Reddick pour amorcer la cinquième manche. Il a réussi à retirer George Springer sur trois prises, mais Altuve lui a fait payer sa passe gratuite en claquant un circuit de deux points dans les gradins du champ gauche.

La salle comble de 43 360 spectateurs, incluant Nolan Ryan et Craig Biggio, deux anciens des Astros maintenant au Temple de la renommée, a explosé de joie et secoué des serviettes orange pendant que Altuve contournait les sentiers, un large sourire au visage.

Ce fut le point de départ d’une manche de quatre points. Brendan McKay a pris la relève et a concédé un simple à Michael Brantley avant que Alex Brantley ne cogne un double sur la clôture du champ gauche.

Chaz Roe a pris la relève après deux retraits et Yuli Gurriel a cogné un ballon à l’entre-champ droit que Lowe a tenté de capter pendant que Austin Meadows fonçait du champ droit. Lowe semblait en mesure d’attraper la balle, incitant Meadows à freiner mais la balle a donné contre le gant de Lowe et est tombée au sol pour une erreur, permettant aux Astros d’ajouter deux points et de porter le score à 4-0.

Les Astros ont ajouté deux points en septième manche grâce à des doubles de Yordan Alvarez et de Gurriel.

Altuve a ainsi frappé un circuit lors du premier match de la série de division de la Ligue américaine lors de trois années consécutives. Le petit mais puissant joueur de deuxième but des Astros compte maintenant neuf circuits en 33 matchs éliminatoires.

Le deuxième match aura lieu samedi alors que Gerrit Cole, qui a mené les Ligues majeures au chapitre des retraits au bâton et remporté 16 décisions de suite, sera le partant des Astros contre Blake Snell.

+

LES BRAVES ÉGALENT LEUR SÉRIE FACE AUX CARDS

ATLANTA — Ajoutant un nouveau chapitre à son remarquable redressement de situation, Mike Foltynewicz a livré sept manches de qualité au monticule avant que le frappeur suppléant Adam Duvall ne frappe un circuit de deux points qui a lancé les Braves d’Atlanta vers une victoire de 3-0 contre les Cardinals de St. Louis vendredi soir à Atlanta.

Le gain a permis aux Braves d’égaler la série à une victoire de chaque côté. La série 3 de 5 reprendra dimanche à St. Louis alors que Mike Soroka sera au monticule pour les Braves, contre Adam Wainwright.

Foltynewicz, qui a passé une bonne partie de l’été au niveau AAA après un misérable début de saison, est un lanceur transformé depuis qu’il est revenu des ligues mineures.

À ses dix derniers départs, il a présenté une fiche de 6-1 avec une moyenne de points mérités de 2,65, des performances dominantes qui se sont poursuivies vendredi.

«C’est assez plaisant de voir un joueur passer à travers ce qu’il a vécu cette année et voir d’où il est revenu, a noté le gérant des Braves, Brian Snitker.

«De le voir relever son jeu d’un cran comme ça, c’est assez spécial.»

Face à Jack Flaherty, l’as des Cardinals et l’auteur de l’une des meilleures deuxièmes moitiés de saison dans l’histoire du baseball, Foltynewicz a concédé seulement trois coups sûrs.

Il n’a donné aucun but sur balles et obtenu sept retraits sur des prises lors d’une performance de 83 lancers face à laquelle les frappeurs des Cardinals ont été incapables de générer le moindre semblant d’attaque.

Les Cardinals n’ont envoyé qu’un seul coureur jusqu’au deuxième but contre lui, et c’était en deuxième manche lorsque Yadier Molina a cogné un simple et que Ozzie Albies, le deuxième but des Braves, a prolongé la manche en commettant une erreur sur un roulant de Paul DeJong.

Pas de problème pour Foltynewicz. Il a fait fendre l’air à Harrison Bader pour étouffer la menace.

«C’est assez spécial, a déclaré Foltynewicz. Je me suis assuré de ralentir les choses, de ne pas précipiter mon élan et de m’assurer que tous mes lancers soient efficaces. Ç’a été relativement facile, et ce fut très plaisant.»

Après que Kolten Wong eut frappé dans un double jeu pour mettre fin à la septième, Duvall est sorti de l’abri pour frapper à la place de Foltynewicz en deuxième moitié de la manche.

Avec un coureur sur les sentiers et deux retraits, Duvall a été accueilli par un concert de huées par les spectateurs massés au SunTrust Park, qui espéraient voir Foltynewicz pendant au moins une autre manche — surtout après que les releveurs des Braves eurent failli à la tâche dans la défaite de l’équipe lors du match initial.

Ces huées se sont transformées en acclamations lorsque Duvall, avec un compte de trois balles et deux prises, a retroussé un lancer de Flaherty dans les estrades du champ centre pour donner un coussin aux Braves.

«J’ai entendu 50 000 personnes me faire savoir qu’elles voulaient que “Folty” reste dans le match, a lancé Duvall. Je voulais réaliser une bonne présence au bâton.»

Max Fried, habituellement un lanceur partant qui a été d’office deux jours de suite pour la première fois de la saison, n’a eu aucune difficulté à retirer les frappeurs des Cardinals en huitième, avant de faire place à Mark Melancon, victime de quatre points en neuvième manche dans une défaite de 7-6 jeudi.

Ce fut une autre sortie laborieuse pour Melancon, qui a concédé deux simples après un retrait avant de retirer Molina et Wong sur trois prises pour mériter le sauvetage.

Mais on se souviendra de ce match pour Foltynewicz qui a surpassé Flaherty, un lanceur qui n’avait accordé trois points qu’une seule fois en 15 départs en deuxième moitié de saison. The Associated Press