Mathias Flücker a profité de la chute de son rival Anton Cooper. Le Suisse a remporté sa première victoire en Coupe du monde.

Vélirium: la Suisse couverte d’or en cross-country

La Suisse était à l’honneur, dimanche, pour la présentation des finales de cross-country, à la Coupe du monde de vélo de montagne, au Mont-Sainte-Anne, alors que deux de ses représentants sont repartis avec la médaille d’or.

On pensait avoir droit à un sprint enlevant dans la dernière ligne droite entre Mathias Flückiger et Anton Cooper, chez les hommes, mais une vilaine chute de ce dernier a offert la victoire à son rival sur un plateau d’argent. Il s’agit de la première victoire du Suisse en Coupe du monde.

Cooper a chuté environ à mi-chemin du dernier tour, dans la section très technique nommée La Béatrice. «C’est la descente signature du circuit de Coupe du monde. […] Cooper, c’est un des meilleurs techniciens au monde, donc s’il chute là, ça vous donne une idée que c’est une descente qui est très difficile», a expliqué Raphaël Gagné.

D’ailleurs, l’athlète de Lac-Beauport a complété l’épreuve au 25e rang, lui qui visait un top 30. «L’objectif c’était de me garder hors trafic si j’étais capable. […] J’ai passé la course entre 20e et 30e, donc 25e je suis très heureux.»

De son côté, Léandre Bouchard a connu une course plutôt compliquée; il a terminé 44e.

Chez les femmes, la Canadienne Emily Batty a fait honneur à son titre de championne nationale avec une médaille de bronze.

La championne Jolanda Neff n’a jamais été inquiétée durant cette course. Son avance sur ses plus proches poursuivantes est passée de 31 secondes après le premier tour à un peu moins de deux minutes au fil d’arrivée.

«J’étais huitième et je suis tombée environ 20e, alors j’ai essayé d’être intelligente pour faire en sorte que mes décisions comptent et passer le plus de gens possible et vraiment courir ma course en attaquant les montées et prendre les descentes plus doucement», a mentionné l’athlète d’Oshawa.

La victoire est allée à Jolanda Neff qui n’a jamais été inquiétée durant cette course. Son avance sur ses plus proches poursuivantes est passée de 31 secondes après le premier tour à un peu moins de deux minutes au fil d’arrivée.

Neff, meneuse au classement de la discipline, retournera donc chez elle dans quatre semaines avec le maillot de championne du monde pour les Mondiaux, à Lenzerheide.

«C’était hyper dur pour les trois derniers tours. J’étais vraiment à la limite, je me disais que je devais aller tranquillement à cause de la chaleur. […] Je ne pourrais pas être plus heureuse de finir comme ça et de prendre cette victoire.»

Parmi les autres Canadiennes en lice, Haley Smith a obtenu une «très» satisfaisante huitième place, lui permettant de décrocher un premier top 10 en carrière chez les élites.

Pendrel 16e

Catherine Pendrel a pris quant à elle le 16e rang. La vétérane en était à sa première compétition depuis qu’elle a subi une fracture de l’humérus gauche à l’entraînement, à Kamloops (C.-B.), qui l’a contrainte à faire une croix sur les Coupes du monde de Val di Sole et Vallnord. «J’ai quatre semaines avant les Championnats du monde et je pense qu’aujourd’hui c’était très important pour retrouver la forme. J’ai confiance, mais je ne vise pas une médaille, possiblement un top 5.»

La prochaine et dernière étape de la Coupe du monde aura lieu dans deux semaines à La Bresse en France.

Rappelons que l’an prochain, le Mont-Sainte-Anne sera l’hôte des Championnats du monde de vélo de montagne. Pour cette occasion, le Vélirium s’étirera sur deux fins de semaine, du 21 août au 1er septembre, en raison des Mondiaux dans la catégorie des Maîtres. Ce sera la première fois qu’un site reçoit trois fois (1998, 2010, 2019) cet événement d’envergure.