Une seconde victoire pour la Suédoise Stina Nilsson

La Suédoise Stina Nilsson a remporté, samedi matin, le 10 km classique en départ de groupe des Finales de la Coupe du monde de ski de fond. Une seconde victoire sur les plaines d’Abraham après le sprint vendredi.

Avec un temps de 25 min 53,6 s, elle a devancé les Norvégiennes Therese Johaug (25:51,8) et Ingvild Flugstad Oestberg (25:53,1).

«Ça a super bien été, mes skis étaient parfaits et je me suis amusée», a mentionné Stina Nilsson. «Je ne sais pas à quoi m’attendre demain, mais je ne serai surement pas seule», a-t-elle poursuivi.

La détentrice du dossard rouge, Therese Johaug a subi sa première défaite de la saison sur les épreuves de distance. Elle a essayé de devancer ses rivales, mais Nilsson et Oestberg l’ont suivie jusqu’au bout. Malgré ses efforts, la Norvégienne s’est fait battre sur la ligne d’arrivée par Nilsson après un sprint effréné. «J’ai fait une très bonne course. C’était difficile vers la fin, je n’ai jamais fait un sprint pareil. Il y avait beaucoup de glace sur la piste. C’était difficile d’augmenter la distance», a-t-elle expliqué.

Du côté des Canadiennes, Emily Nishikawa a été la meilleure avec une 38e place, en 27:47,7. La Québécoise Katherine Jones-Stewart s’est classée 52e (29:18,8). Une chute au deuxième tour dans la descente lui a fait perdre plusieurs places, mais elle était satisfaite de sa course dans des conditions difficiles. «J’ai perdu beaucoup d’élan et ça m’a pris un peu de temps de retrouver mon rythme. J’ai rattrapé quelques filles à la fin, mais j’ai dû être patience sinon tu peux perdre beaucoup d’énergie à dépasser tout de suite», a-t-elle souligné. 

La dernière épreuve, le 10 km style libre se tient dimanche à 9 h.