Jordan Lennerton est «la plus grosse acquisition de la saison morte» des Capitales, selon le gérant Patrick Scalabrini.

Une rare reconstruction pour les Capitales

Champions de 2009 à 2013, les Capitales de Québec n'ont pas participé à la finale au cours des deux dernières saisons, ce qui a mené à l'une des plus importantes reconstructions de l'alignement de leur histoire.
L'objectif de base était d'améliorer la défensive et d'ajouter de la vitesse, deux atouts ayant largement contribué aux succès précédents. En prime, la puissance au bâton devait être au rendez-vous.
«On voulait aller dans cette direction. Ç'a été stressant jusqu'à la fin, notamment avec l'attente pour les Cubains, mais je pense qu'on sera une équipe excitante à regarder», estime le gérant Patrick Scalabrini.
Souvent établis comme favoris, les Capitales ont maintenant de la compagnie. «Nous avons longtemps été l'équipe à battre, mais c'est un peu moins le cas depuis deux ans. Notre approche n'a pas changé, c'est plutôt la vision de nos adversaires envers nous qui n'est plus la même. On a eu la chance d'avoir longtemps le même noyau, mais là, on a rebâti au complet, ou presque, notamment au niveau des joueurs de position.»
Scalabrini s'est déguisé en «chasseur de têtes» pour trouver des candidats afin de pourvoir les postes disponibles, dont celui libéré par l'absence du champion frappeur en 2015, Yuniesky Gurriel, resté à Cuba.
«Jordan Lennerton est notre plus grosse acquisition de la saison morte, peut-être de ma carrière comme gérant. Il était un gant doré dans le AAA et frappera quatrième. Les Cubains seront aussi des joueurs importants, tout comme [les voltigeurs] Kalian Sams, Marcus Knecht, nos deux premiers partants, et le vétéran Jonathan Malo.»
Capitales de Québec
Gérant: Patrick Scalabrini (6e saison)
Dossier 2015: 54-42, 2e rang
Séries 2015: demi-finalistes
Joueur incontournable: le voltigeur Kalian Sams, meneur de l'équipe pour les circuits, les points produits et les buts volés en 2015.
As de la rotation: Karl Gélinas, fiche de 10-3 (2,11)
Plus gros ajout: Jordan Lennerton a obtenu le gant doré pour son jeu défensif en 2013 et en 2015 dans le AAA (Tigers)
Il leur manquera: le polyvalent Josué Peley a pris sa retraite pour devenir interprète avec les Blue Jays.