L’attaque des Aigles a été très opportuniste dimanche.

Une première depuis 26 mois!

TROIS-RIVIÈRES — Les balles à effet lancées par Arik Sikula ont toujours donné du fil à retordre aux Aigles, qui n’avaient jamais vaincu le lanceur partant des Capitales avant le match de dimanche. C’est maintenant chose faite, et de belle façon.

Les joueurs de Trois-Rivières ont fait preuve d’opportunisme en marquant plusieurs points après deux retraits,en route vers une victoire de 6-4 sur Québec, devant 1982 personnes au Stade Stéréo Plus.

Ce gain permet aux hommes de T.J. Stanton de remporter une première série depuis août 2016 contre leurs rivaux de l’autoroute 40. Il était temps!

«Oui, 22 mois c’est long. On avait hâte de mettre ça derrière nous», souriait Stanton, dans la chambre des entraîneurs.

«Quand j’en ai parlé aux gars, plusieurs ont trouvé ça drôle car il y a beaucoup de nouveaux. Mais pour les fans, pour moi et nos boys qui sont ici depuis un certain temps, c’est important de battre Québec, surtout à la maison.»

Les Aigles ont d’ailleurs servi aux Capitales la médecine que ces derniers appliquent souvent à leurs voisins, c’est-à-dire en déployant l’artillerie lourde après deux retraits (quatre points sur six) et en impliquant tout le monde.

«Contre Sikula, tu dois toujours t’assurer de garder ta zone de prise. Nos gars ont été en mesure d’aller chercher les gros coups sûrs.»

Le receveur Anthony Hermelyn a parti le bal pour les locaux avec un simple de deux points, en quatrième manche. David Glaude et Michael Suchy ont enchaîné au tour suivant, puis Taylor Oldham et Sam Dexter ont marqué ce qui allait s’avérer les deux points de la victoire, en huitième.

Seul Taylor Brennan, encore lui, est parvenu à soutirer une claque de plus d’un but à Sikula ainsi qu’à ses releveurs Mark Vasquez et Will Dennis (double en quatrième).

Chez les Capitales, Adam Ehrlich a été le plus efficace avec trois coups sûrs en quatre présences, dont un point produit en sixième. Josh Viters et Maxx Tissenbaum, avec son deuxième double de la journée en neuvième lors d’une tentative de remontée face au releveur Angel Rincon, ont fabriqué les autres.

En sept manches, Sikula n’a donné que six coups sûrs et un but sur balles, en plus de passer dans la mitaine 10 Oiseaux. Il aurait mérité un meilleur sort.

«C’est dommage parce qu’il lançait vraiment bien, retenait son gérant Patrick Scalabrini. Ce n’est certainement pas lui qui nous a fait perdre ce match. Je n’ai pas aimé le jeu de notre défensive.»

Ehrlich a notamment causé deux erreurs au troisième coussin.

À son baptême de feu au Stade Stéréo Plus, le Vénézuélien Yender Caramo a permis huit coups sûrs, deux points mérités et un but sur balles. Les Capitales faisaient face à ses tirs pour la première fois.

«Il faudra s’ajuster et avoir une meilleure approche, prévient Scalabrini. Ce n’est pas le gars le plus impressionnant sur un monticule, mais il sait ce qu’il fait. Quant à Ehrlich, je suis content que ça débloque au bâton. Son opération au dos a fait en sorte qu’il a commencé l’année sur une note difficile, mais s’il peut se replacer, il va beaucoup nous aider.»

La fin de semaine aura donc été dans l’ensemble assez satisfaite pour les Aigles. Au terme de la victoire dramatique de vendredi, arrachée 6-5 en onzième manche après minuit, ils ont subi un revers décevant de 8-4 samedi, match au cours duquel Ethan Elias a concédé cinq points en cinquième manche, alors que les Aigles menaient 3-1, grâce à des circuits de Javier Herrera et Taylor Brennan. «C’était un match bizarre samedi, mais les Capitales ont fait leur chance, analysait Stanton. J’aime la façon dont nous avons répliqué [dimanche]. Ça finit bien une semaine qui avait mal commencé à Rockland.»

Carnet de notes
Un nouveau releveur rejoindra l’enclos des Aigles mardi. Son identité reste à confirmer. D’ici là, les Oiseaux profiteront d’un rare congé lundi.

Sam Dexter a frappé au moins une fois en lieu sûr dans tous les matchs locaux jusqu’à maintenant...

Les Aigles auront attiré 5829 personnes au stade durant cette série de trois parties...

Le releveur Ellis a atteint deux plateaux intéressants dans les derniers jours: les 500 manches lancées en carrière de même que 400 retraits au bâton.

Alexi Colon, qui a traversé une dure semaine au bâton, a passé son tour dimanche. Stanton a dit qu’il pourrait réintégrer la formation mardi, pour la visite du Stockade de Salina, un club du Kansas qui, à l’instar de la sélection de la République dominicaine, affrontera les six équipes de la Ligue Can-Am durant le mois de juin.

Le Stockade n’a gagné qu’un match sur trois dans sa série inaugurale devant les Champions d’Ottawa, Pendant ce temps, les Dominicains ont subi les foudres des Miners de Sussex qui les ont battus 10-4, 18-2 et 13-0!