Une première défaite pour les Remparts

Premier match à Québec, première défaite, première controverse! À ne pas en douter, la saison est belle et bien commencée. En s’inclinant 3-2 face aux Huskies de Rouyn-Noranda, vendredi au Centre Vidéotron, les Remparts ont perdu la première manche de leur programme double d’ouverture. La suite, samedi après-midi.

Un but des visiteurs en avantage numérique avec 1:44 à faire en troisième période a permis à l’équipe de l’Abitibi de se sauver avec la victoire et d’infliger une première défaite en trois matchs aux Remparts.

Une punition douteuse appelée en fin de match aura fait la différence dans cette rencontre où la formation québécoise a comblé un déficit de 2-0.

Une défaite frustrante? «Hum, hum», se limitait à dire l’entraîneur-chef Patrick Roy.

Une défaite qui laisse un goût amer? «Hum, hum», ajoutait-il en se mordant les lèvres.

Le Diable rouge en chef a apprécié le caractère de sa troupe, qui a bien rivalisé avec les champions en titre de la Coupe Memorial.

«Je suis content de ce que j’ai vu, je savais que nos jeunes joueurs allaient être nerveux, et je dois admettre qu’ils se sont très bien comportés. On a mieux joué que je pensais, on a été dans le coup jusqu’à la fin. On perdait 2-0, et ce que j’ai aimé, c’est qu’on a eu du caractère et on est revenu de l’arrière. En deuxième, les punitions ont cassé le momentum parce que je trouvais qu’on jouait un bon match», analysait-il avant de plonger dans le vif du sujet.

Pénalité coûteuse

Avec moins de quatre minutes à faire au match, le défenseur Dylan Schives a écopé d’une punition qui s’est avérée coûteuse, mais Roy ne lui en tenait pas rigueur.

«Il y a une chose qui m’agace. On n’a pas le droit de parler aux arbitres, des les critiquer, il faut être gentil avec eux, mais le coach de l’autre bord, lui, il a le droit de t’embarrasser et ça me bogue pas mal. Les officiels ne donnent même pas d’avertissement, ils arbitrent leur petit match pendant que l’entraîneur niaise avec les trios. Je n’ai pas aimé la dernière punition, je pense qu’on n’aurait pas dû en avoir une, mais ce qui est encore plus décevant, c’est la façon dont les officiels gèrent le match pendant les hors-jeux. J’espère que la Ligue va se tenir debout. Je peux comprendre que Mario [Pouliot] a gagné deux Coupes Memorial, je suis bien heureux pour lui, mais ça ne donne pas le droit de critiquer les arbitres à toutes les deux séquences», s’insurgeait Patrick Roy envers son homologue et le comportement des officiels.

Il n’estimait pas que son équipe avait été indisciplinée au point d’écoper de cinq punitions contre une seule. Il était aussi critique envers les siens, admettant «qu’on ne peut pas donner autant de chances de marquer et penser qu’on va s’en sortir avec la victoire», ajoutait-il.

Pierrick Dubé (4e) et Édouard St-Laurent (3e) ont marqué pour les Remparts, la réplique des Huskies étant celle d’Alex Beaucage, Vincent Marleau et Justin Bergeron.

Le capitaine des Remparts Félix Bibeau affrontait ses coéquipiers pour la première fois.

«Aujourd’hui, ça me trottait un peu dans la tête, mais demain [samedi], je vais l’avoir vécu, ça va bien se passer, je pense. On a vu ce qui s’est passé, notre désavantage a fait du travail, c’est décevant de ne pas aller chercher un point quand le match est sur la ligne. On les rejoue, on va être prêt», notait Bibeau, qui a apprécié la vidéo soulignant la conquête de la Coupe Memorial des Huskies présentée sur l’écran géant avant le match.

En milieu de troisième, la recrue James Malatesta a failli briser l’égalité de 2-2 en s’échappant. Son lancer a touché le bâton du gardien.

«Je voulais scorer sur ce jeu-là, la prochaine fois, je penserai à quelque chose de différent», disait celui qui admettait avoir apprécié sa première expérience de jouer au Centre Vidéotron.

+

EN VITESSE

Le défenseur Colton O’Brien a disputé un premier match avec les Remparts… Les arrières Charle Truchon (infection à une cheville) et Romain Rodzinski (malaise au dos) n’ont pas joué… Le gardien réserviste Emerick Despatie devrait faire ses débuts avec les Remparts dans l’un des trois matchs du prochain voyage dans les Maritimes, la semaine prochaine… En raison de prévisions météorologiques défavorables, le tailgate familial qui devait avoir lieu à la Place Jean-Béliveau, samedi après-midi, a été annulé et remplacé par des activités dans le hall d’entrée du Centre Vidéotron dès 13h… Foi de Mario Pouliot, les Remparts ont mis la main sur un compétiteur hors pair en Félix Bibeau. «Il veut faire la différence, il a été incroyable pour nous dans les séries et à la Coupe Memorial. Je suis certain qu’il va atteindre le niveau professionnel», disait l’entraîneur-chef des Huskies à propos du nouveau capitaine des Remparts… Double vainqueur de la Coupe Memorial en 2018 et 2019, Pouliot n’a pas envisagé faire le saut chez les professionnels. «Ça ne m’intéressait pas d’être adjoint dans la Ligue américaine, j’aime ma situation à Rouyn. J’ai parlé avec un club de la LNH de façon informelle, et si ça arrivait, un jour, ça arrivera, sinon, je ne serai pas plus malheureux», notait Pouliot… Carl Tardif