Édouard Julien avec les Diamants en 2017
Édouard Julien avec les Diamants en 2017

Une «pause» qui tombe bien pour Édouard Julien

Plusieurs jeunes joueurs du baseball affilié craignent que la pause forcée causée par la pandémie de coronavirus nuise à leur progression, mais pas le troisième but de Québec Édouard Julien.

L’espoir des Twins du Minnesota poursuit en effet sa période de réadaptation à la maison après avoir subi une intervention chirurgicale au coude l’été dernier.

C’est quelques semaines après avoir signé son premier contrat professionnel avec les Twins que Julien s’était blessé alors qu’il portait l’uniforme de l’équipe canadienne aux Jeux panaméricains.

Au mois d’août, il subissait la fameuse opération «Tommy John», du nom de l’ex-lanceur des Dodgers de Los Angeles qui en a été le premier patient, visant à remplacer le ligament latéral interne par un tendon venant d’une autre partie du corps. Julien a été opéré par le Dr James Andrews, un pionnier dans le domaine qui a relancé la carrière de plusieurs joueurs des majeures.

«J’aurais aimé que tout soit normal, mais étant donné mon opération, on peut dire que cet arrêt «tombe bien» pour moi comme je n’aurais pas pu jouer de toute manière», explique l’athlète de 21 ans en entrevue téléphonique avec Le Soleil.

«Ça m’avantage un peu, car quand les activités des ligues majeures et des ligues mineures reprendront, je serai au même niveau que tout le monde malgré ma blessure», poursuit-il.

Pour le reste, Julien demeure dans l’inconnu comme plusieurs autres joueurs de baseball devant la possibilité de plus en plus forte que la saison des ligues mineures soit annulée et celle que plusieurs équipes de calibre A saison courte disparaissent suite à une décision des ligues majeures.

«Je ne sais pas vraiment ce qui s’en vient, je parle surtout aux docteurs et aux physios de l’équipe et ils ne sont pas au courant de ces aspects-là. Je crois que les ligues majeures désirent d’abord s’entendre avec les joueurs des ligues majeures, et après je crois qu’ils se pencheront sur les ligues mineures. Personnellement, je pense être rappelé pour poursuivre ma réadaptation en Floride au cours des prochains mois», explique Julien.

«Le calibre A, saison courte, c’est là que je devais jouer l’an dernier, mais je me suis blessé. Ce sont surtout les joueurs qui viennent d’être repêchés qui vont dans ces ligues», poursuit-il.

Pour l’instant, Julien continue à s’entraîner avec les joueurs de baseball lévisiens Jean-Christophe Masson et Alexandre Bédard. «Je frappe et je lance tous les deux jours, je me tiens occupé.» 

Par contre, il ne croit pas qu’il participerait au projet des Capitales de Québec et des Aigles de Trois-Rivières visant à former une ligue de quatre équipes avec les meilleurs espoirs canadiens.

«Je pense que ce serait impossible pour moi. D’abord parce que je ne suis pas encore prêt à revenir au jeu et ensuite parce que je ne pense pas que les Twins me laisseraient aller dans une ligue où ils n’ont pas le contrôle sur ce que je fais», conclut-il.