Jonathan Audy-Marchessault

Une nouvelle chance pour Audy-Marchessault

Malheureux dans le système des Blue Jackets de Columbus, l'ancien centre des Remparts Jonathan Audy-Marchessault a accueilli avec beaucoup d'enthousiasme mercredi, jour de la limite des échanges dans la LNH, la transaction à quatre joueurs qui l'envoie poursuivre sa carrière dans l'organisation du Lightning de Tampa Bay.
Échangé en compagnie de l'ailier gauche Dalton Smith, Audy-Marchessault n'aura jamais obtenu de véritable occasion d'évoluer dans la LNH chez les Blue Jackets. C'était pourtant la raison pour laquelle, après une année recrue remplie de succès dans le club-école des Rangers de New York, le Whale du Connecticut (24 buts et 40 passes en 76 matchs), il avait décidé de tester le marché des agents libres. À Columbus, il estimait meilleures ses chances de percer l'alignement qu'à New York, où l'organisation regorgeait de très bons jeunes attaquants.
«Je n'ai pas du tout eu de chance avec eux, alors que c'est pour ça que j'avais quitté mon équipe pour jouer là. En deux ans, j'ai été rappelé deux matchs l'année dernière et aucun cette année, alors qu'ils n'arrêtaient pas de rappeler d'autres joueurs. C'était difficile comme situation. Je n'ai pas eu l'impression d'avancer comme joueur de hockey», a expliqué Audy-Marchessault, joint par Le Soleil, mercredi.
Le centre de 23 ans doit maintenant se rapporter au Crunch de Syracuse (LAH) aujourd'hui, où il s'entraînera une première fois avec l'équipe, avant de participer aux trois rencontres de la fin de semaine. Une première discussion avec l'adjoint du dg Steve Yzerman, Julien Brisebois, a rassuré Audy-Marchessault sur ses possibilités d'avancement.
«C'est une organisation dont presque tous les joueurs de la Ligue américaine finissent par jouer dans la LNH. C'est une organisation qui prend soin de ses joueurs. Ils m'ont dit qu'ils étaient contents de m'avoir, qu'ils avaient déjà essayé de m'avoir et qu'ils croyaient vraiment dans mes chances d'atteindre la LNH», a indiqué l'attaquant, qui a cumulé 21 buts et 46 passes en 74 matchs à Springfield, cette saison.
Sur le plan personnel, l'échange bouleverse quelque peu la vie d'Audy-Marchessault, dont la femme est sur le point d'accoucher. «C'est un drôle de timing, mais ça fait partie du métier!»