La Danoise Caroline Wozniacki a facilement défait l'Américaine Sloane Stephens samedi après-midi.

Une finale Wozniacki-Svitolina à Toronto

La sixième tête de série, la Danoise Caroline Wozniacki, a défait l'Américaine Sloane Stephens 6-2 et 6-3, samedi, accédant ainsi à la finale du volet féminin de la Coupe Rogers.
Sa rivale sera la cinquième tête de série, Elina Svitolina. L'Ukrainienne a signé un gain éclair face à la championne en titre Simona Halep, battant la Roumaine 6-1 et 6-1, en 57 minutes.
Stephens a été brisée dans le tout premier jeu et a perdu la première manche en 31 minutes.
L'Américaine de 24 ans a montré sa puissance, mais a commis trop d'erreurs, soit 41 fautes directes, contre seulement 11 pour Wozniacki.
«Je pense que je me déplaçais très bien, je rattrapais les balles, a dit Wozniacki. Ça n'a pas été facile, par contre. Je dirais que c'était plus serré qu'on pourrait le croire.»
Âgée de 27 ans, Wozniacki, ancienne numéro un au monde, tentera de remporter un premier tournoi de la WTA cette saison, à sa sixième apparition en finale.
Elle a été couronnée championne de la Coupe Rogers en 2010, à Montréal.
Stephens a raté 11 mois en raison d'une blessure au pied subie l'été dernier, subissant une opération. Jadis dans le top 15, elle est revenue au jeu en juillet, à Wimbledon, mais elle pointe maintenant au 934e rang.
«Ce n'était que mon troisième tournoi depuis mon retour. Alors d'avoir joué comme ça, je ne pouvais pas demander mieux, a confié Stephens. Je suis super contente.»
Dabrowski éliminée en double
Dans l'autre demi-finale, Svitolina a récolté six bris pour obtenir la chance de soulever un cinquième trophée cette année, après ceux mérités à Taïwan, Dubai, Istanbul et Rome.
L'Ukrainienne Elina Svitolina s'est qualifiée pour la finale en écrasant la Roumaine Simona Halep en seulement 57 minutes.
Plus tôt dans la journée, Halep et Svitolina avaient confirmé leur place dans le carré d'as.
Halep a défait la Française Caroline Garcia 6-4, 6-2. Svitolina a écarté l'Espagnole Garbine Muguruza (no 4) 4-6, 6-4, 6-3.
Ces affrontements devaient à l'origine avoir lieu vendredi soir, mais la pluie est venue changer les plans des organisateurs.
En quarts de finale en double, la Canadienne Gabriela Dabrowski et la Lettone Jelena Ostapenko ont perdu 7-5, 6-3 contre les Tchèques Lucie Safarova et Barbora Strycova.
Safarova et Strycova ont rejoué samedi soir, mais elles ont été vaincues 6-1 et 7-5 par l'Allemande Anna-Lena Groenefeld et la Tchèque Kveta Peschke.
Dans l'autre demi-finale, Ekaterina Makarova et Elena Vesnina ont gagné 6-4 et 6-0 aux dépens de l'Ukrainienne Nadiia Kichenok et l'Australienne Anastasia Rodionova. Les trois as du match sont venus des favorites russes, tout comme cinq des six bris.