Les épreuves de patinage extrême tout terrain au Massif et à Percé ne sont cependant pas de la même catégorie que celles qui avaient autrefois lieu à Québec (photo).

Une épreuve du Red Bull Ice Cross au Massif

Le centre de ski Le Massif de Charlevoix a annoncé qu’il serait l’hôte d’une épreuve du championnat du monde Red Bull Ice Cross, autrefois connu sous le nom de Red Bull Crashed Ice, le 22 février, première épreuve d’un partenariat de trois ans avec le fabricant autrichien de boissons énergisantes.

L’épreuve de patinage extrême tout terrain n’est cependant pas de la même catégorie que celles qui avaient autrefois lieu à Québec. Le Massif accueillera une épreuve de niveau 500 alors que les plus prestigieuses sont de niveau 1000, le chiffre représentant le nombre de points maximal que les coureurs peuvent gagner en remportant la course. La ville de Percé accueillera pour sa part le 1er février une épreuve de niveau 250.

L’Autrichien Luca Dallago domine présentement le classement chez les hommes avec 900 points devant le Suisse Kilian Braun. Chez les femmes, la Française Anaïs Morand devance l’Américaine Amanda Trunzo et l’Ontarienne Jacqueline Légère. Myriam Trépanier, de Saint-Michel-de-Bellechasse, figure au dixième rang. Les frères Arthur et Théo Richalet-Chaudeur, de France, sont quant à eux en tête du classement junior.

Le calendrier du Championnat du monde compte 12 courses dans huit pays de trois continents. La course du Massif se déroulera au sommet de la montagne avec approximativement 150 participants du circuit mondial représentant une vingtaine de pays. Des entraînements auront lieu le 20 février avec les qualifications le 21 février.

«On est vraiment très heureux d’accueillir un événement international à la montagne. Ça s’inscrit bien dans notre développement global de diversifier les activités et les événements», a déclaré André Roy, vice-président du groupe Le Massif, par la voie d’un communiqué de presse.