LeBron James a a crucifié Toronto samedi avec un improbable panier à la dernière seconde (105-103) pour mettre Cleveland à une victoire de la finale de la conférence Est

Une défaite crève-coeur signée LeBron James

LOS ANGELES — LeBron James a marqué le panier victorieux lorsque l’alarme a retenti pour permettre aux Cavaliers de Cleveland de pousser les Raptors de Toronto au bord du précipice, remportant le troisième match de la série 105-103, samedi soir.

Les Cavaliers, qui ont mené par 17 points à un moment durant la rencontre, se sont retrouvés à égalité 103-103, suite au panier de trois points de OG Anunoby, alors qu’il ne restait que huit secondes à écouler. James, comme il l’a fait tout au long du duel, a élevé son jeu d’un cran pour mettre un terme au débat et pour permettre aux siens de prendre les devants 3-0 dans la série de deuxième tour.

Les Raptors, qui ont été déclassés et victimes de 15 revirements par leurs adversaires, tiraient de l’arrière 79-65 avant d’amorcer le quatrième quart. La formation torontoise, disputant un match très physique, a lutté jusqu’au bout pour réduire l’écart 97-95 alors qu’il restait moins de trois minutes à faire et 102-100 alors qu’il restait 15 secondes au tableau indicateur.

Après que Jeff Green n’ait réussi qu’un seul lancer franc, Anunoby a nivelé la marque avec un tir de dernière minute.

James a mené les Cavaliers avec 38 points tandis que Kevin Love en a ajouté 21. Kyle Lowry a obtenu 27 points du côté des Raptors, qui ont obtenu que huit points de la part de DeMar DeRozan et qui n’a pas été un facteur lors du dernier quart.

Dans un match aussi crucial, les Raptors n’ont jamais été en avance. Leur saison - et potentiellement l’emploi de Dwane Casey - se retrouvera sur la sellette lundi, lors du quatrième affrontement entre les deux équipes, qui sera disputé au Quicken Loans Arena. Aucune équipe de la NBA n’a perdu une avance de 3-0 auparavant.

Les Raptors ont rapidement tiré de l’arrière et ont creusé un écart qu’ils n’ont finalement pas été en mesure de remonter, malgré les nombreux efforts déployés.

Mais les Cavaliers ont retenu leur souffle.

La troupe de Cleveland, qui a terminé à neuf matchs derrière les Raptors dans l’Association de l’Est, a remporté les deux premiers matchs à Toronto 113-112 en prolongation et 128-110.

Les Cavaliers ont remporté huit duels en séries face au Raptors depuis la finale d’Association en 2017. Cette séquence comportait cependant cinq matchs à leur domicile.

Les Cavs n’ont jamais perdu une série après avoir mené 2-0 (15-0). Ils ont maintenu un dossier de 9-0 lorsqu’ils mènent 3-0 dans une série.

Tirant de l’arrière par 12 points au premier quart et malgré les nombreuses erreurs et la contre-performance de DeRozan, les Raptors ont toutefois refait surface à quelques reprises. Après avoir ramené le score à 39-38 au deuxième quart, les hommes de Casey ont raté cinq de leurs six tirs et ont accumulé un retard de 15 points à la mi-temps.

Alors qu’ils tentaient de remonter la pente, les Torontois ont toutefois laissé les Cavaliers se forger une avance de 79-65 en vue du dernier quart.

Casey et le président de l’équipe Masai Ujiri ont fait entendre leur mécontentement à plusieurs reprises, alors que les arbitres semblaient s’acharner sur la formation torontoise, notamment sur un potentiel de trois points à Serge Ibaka.

Les Cavaliers, qui avaient que neuf revirements à leur actif lors de deux premières rencontres, en ont commis 10 avant que le troisième quart ne tire à sa fin. Ils ont toutefois été en mesure de préserver leur avance pour l’emporter.