Christian Larue

Une Coupe Dynamiques en pleine évolution

Ce qui a commencé par une invitation d’un week-end à deux ou trois équipes est devenu un tournoi où l’on retrouve maintenant 24 formations. La neuvième présentation de la Coupe Dynamiques de hockey scolaire bat son plein au PEPS de l’Université Laval.

Pour l’occasion, des formations de la catégorie des M13 (moins de 13 ans) se sont ajoutées à celles des M15 et M18 en provenance du Réseau de sport étudiant du Québec, de la Ligue de hockey préparatoire scolaire, de la Nouvelle-Écosse et de l’Europe, puisqu’on y retrouve une équipe de Budapest, en Hongrie, grâce à l’intervention d’Andras Sajevics.

«On affiche complet, il y a de l’action et de très bons matchs au PEPS tout le week-end. Pour la première fois, on n’a pas de niveau collégial [ou junior], mais on reste à l’affût pour ramener cette catégorie. Et avec Andras, il y aurait une possibilité pour que deux ou trois équipes de la Hongrie soient présentes», explique Christian LaRue, responsable de la Coupe Dynamiques et entraîneur-chef de l’équipe M20 du Cégep Sainte-Foy.

Un changement de dates et une parité plus difficile à trouver entre les équipes collégiales québécoises et celles des autres provinces ou des États-Unis expliquent l’absence du groupe d’âge des 17, 18 et 19 ans à la compétition, en fin de semaine.

LaRue, qui est à la barre des Dynamiques depuis 12 ans, est un ancien entraîneur-chef de la LHJMQ, ayant dirigé les Saguenéens de Chicoutimi, les Wildcats de Moncton et les Sea Dogs de Saint-Jean. Il a été l’un des adjoints de Patrick Roy et de Philippe Boucher avec les Remparts.

«De plus en plus, les équipes de la LHJMQ font confiance au coaching en place dans la Ligue collégiale. On retrouve d’excellents joueurs à notre niveau, quelques-uns partent d’ici pour le junior majeur. On aimerait toujours en voir plus graduer au niveau universitaire», notait l’homme de hockey originaire de Charlesbourg.

Rémy Anglehart et Émile Samson ont déjà joué pour les Dynamiques avant de porter les couleurs de l’Armada de Blainville-Boisbriand. Anglehart joue maintenant à Drummondville. Le défenseur Marc-Antoine Pépin jouait à Thetford Mines avant d’aboutir à Shawinigan. 

Un match régulier

L’équipe collégiale de LaRue aura la chance de se produire devant les équipes invitées à la Coupe Dynamiques, puisqu’à défaut d’y avoir un tournoi pour les M20, on y a placé un match régulier entre Sainte-Foy et les Filons de Thetford Mines, vendredi au PEPS, à 20h30. Les Dynamiques occupent d’ailleurs le premier rang de la division Nord-Est de la Ligue de hockey collégial division 1.

LaRue garde un œil intéressé sur la LHJMQ, notamment pendant la période des transactions.

«Je n’ai pas tourné le dos à tout jamais au junior majeur et je ne m’ennuie pas de l’époque où j’y travaillais. Je tripe juste de pouvoir faire encore hockey», disait celui qui ne répondait qu’à nos questions et qui ne sollicitait pas un job dans la LHJMQ. La Coupe Dynamiques se déroule au PEPS jusqu’à dimanche.