La deuxième période a été fatale aux hommes de Martin Bernard, qui ont encaissé trois buts dans cet engagement, dominé 17-5 au chapitre des tirs au but par les locaux.

Une bonne raclée comme première défaite pour le Drakkar

BAIE-COMEAU — Le Drakkar n’avait pas encore subi de revers en temps régulier cette saison, mais pour un premier, c’en fut tout un. Il s’est fait lessiver 7-1 jeudi à Drummondville, accordant sept buts sans réplique et lançant rapidement la serviette dans ce duel qui n’en était plus un à partir de la deuxième.

La deuxième période a été fatale aux hommes de Martin Bernard, qui ont encaissé trois buts dans cet engagement, dominé 17-5 au chapitre des tirs au but par les locaux. Au total, ces derniers ont d’ailleurs eu le meilleur 38-17, une statistique qui reflète bien l’allure de la rencontre.

«On ne s’éternisera pas sur ce match, on n’était tout simplement pas là», a reconnu l’entraîneur-chef du Drakkar. «On n’a pas gagné nos batailles à un contre un. On a juste à regarder la colonne des mises au jeu [43-26 Drummondville], ça en dit pas mal long.»

Objectif Québec
Bernard a déjà mis de côté ce résultat et attend maintenant de voir comment ses troupiers vont réagir à leur prochain test. Ils n’auront pas longtemps à attendre, car ce test aura lieu ce vendredi au Centre Vidéotron contre les Remparts. «Une contre-performance, ça va, mais ce qui est important, c’est de la manière dont on se relève. J’ai donc hâte de voir comment on va rebondir demain [vendredi] à Québec.»

Le quatrième trio a propulsé le Drakkar en avant à 16:58 du premier vingt avec le premier filet en carrière du natif de Québec Julien Létourneau, qui a lancé sous la jambière droite d’Olivier Rodrigue. Toutefois, avec deux minutes à faire à l’engagement, Gregor MacLeod a créé l’égalité, lui qui se trouvait seul à la droite de Kyle Jessiman.

Avec 84 secondes d’écoulées en deuxième, Joe Veleno a vu la rondelle apparaître devant son bâton sur un retour de tir et le fin marqueur n’a pas raté cette occasion. Des buts de Xavier Bernard, en avantage numérique, et de MacLeod, encore une fois en fin de période dans son cas, ont ensuite sonné le glas des visiteurs.

Gregor MacLeod a complété son tour du chapeau en troisième, les siens étant alors à court d’un homme. Bernard et Pavel Koltygin ont marqué les autres buts des Voltigeurs.