La Jamaïcaine Marvadene «Bubbles» Anderson mesure 6 pieds 10 pouces.

Une basketteuse de 6'11" s'amène à Concordia

La plus grande joueuse de basketball de la planète joint les rangs des Stingers de Concordia. La Jamaïcaine Marvadene «Bubbles» Anderson, 6 pieds 11 pouces, vient tout juste d’être ajoutée à la formation de l’entraîneure-chef Tenicha Gittens.

Anderson est une ancienne de l’Université de Pittsburgh, où des blessures aux genoux ont déraillé sa carrière. Les Stingers travaillaient sur la venue de l’imposante joueuse de centre depuis un petit moment, et la Jamaïcaine a finalement toutes les autorisations requises pour s’exiler au nord de la frontière, a confirmé au Soleil la porte-parole de l’équipe, Catherine Grace. 

À une époque considérée comme l’adolescente la plus grande au monde, Marvadene Anderson a porté les couleurs de la Jamaïque dans des compétitions internationales de netball avant d’immigrer aux États-Unis pour faire la transition vers le basketball. L’athlète format géant a joint les rangs des Panthers de l’Université Pittsburgh en 2012, faisant l’impasse sur sa première saison pour s’adapter au calibre. Elle n’a foulé le parquet dans un match de saison régulière qu’en 2013, mais une déchirure du ligament croisé antérieur a mis fin à sa saison après une dizaine de matchs.

Une deuxième déchirure du même ligament, en 2014, a ensuite sérieusement mis en péril sa carrière sportive. Il semble toutefois que la Jamaïcaine se sent prête à tenter un retour au Canada.  

À titre comparatif, les deux plus grandes joueuses universitaires au Québec avant l’arrivée d’Anderson, la Lituanienne Inga Aleksaite, de l’UQAM, et l’Argentine Mara Marchizotti, de Bishop’s, mesurent 6’5’’.  

À l’Université Laval, la plupart des joueuses de Guillaume Giroux concèdent au moins un pied à Marvadene Anderson. Pas même la formation masculine du Rouge et Or n’a d’athlète dépassant 6’8’’. 

En poussant encore plus loin, on constate que la plus grande joueuse de la WNBA, circuit féminin nord-américain de basketball professionnel, ne mesure que 6’9’’. Au dernier championnat européen de basketball féminin, finalement, personne ne dépassait 6’8’’.  Avec Jean-Nicolas Patoine