Avant le match de dimanche après-midi, la mère du disparu, sa femme, ses filles et ses proches ont dévoilé une bannière qui sera installée à l’intérieur du Stade Telus.

Une bannière et un gain en hommage à Helder Duarte

Sur le brassard des joueuses, les lettres HD étaient bien en évidence. Dans le cœur des 550 personnes rassemblées au Stade Telus de l’Université Laval, dimanche après-midi, Helder Duarte occupait toute la place. La victoire de 5-1 de l’équipe féminine de soccer du Rouge et Or s’avérait aussi révélatrice que l’hommage rendu à leur regretté entraîneur-chef avant le match.

Il s’agissait du premier match de l’équipe dans le temple du soccer où brillera son étoile pour toujours. Une immense bannière en l’honneur du fondateur et unique entraîneur-chef de la formation féminine du Rouge et Or a été dévoilée. Sur celle-ci, on trouve l’une de ses citations préférées, soit que «tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort demeure la seule option».

En ce dimanche enneigé, l’ombre d’Helder Duarte avait plutôt l’effet d’un rayon de soleil. À l’évidence, il a inspiré son club, qui a marqué cinq buts sans réplique pour vaincre les Carabins de Montréal et les devancer au classement final de la Ligue hivernale du RSEQ qu’il a largement contribué à faire naître.

«Cinq buts contre les Carabins, ce n’était jamais arrivé. Il nous a clairement inspirées, on a fait ça pour lui. À l’automne, on le voyait plus souvent que nos parents. Ils lui ont rendu un bel hommage, on s’attendait à quelque chose de gros, c’est ce qu’il méritait», a admis la capitaine Roxanne Dionne, qui a joué pour lui pendant 10 ans.

Elle a d’ailleurs marqué l’un des cinq buts, les autres étant l’œuvre de Kim Tremblay, Jessica Bunker, Mireille Patry et Dominique Fortin.

Elles ont mis une bonne vingtaine de minutes avant de trouver leur rythme. Rien de plus normal, car avant le match, on a rendu un vibrant hommage à Helder Duarte. Sous une version classique de Wi­thout you («Sans toi») de David Guetta, une vidéo a retracé les grands moments de sa carrière dans le soccer. Sa mère, sa femme, ses filles et ses proches ont ensuite dévoilé la bannière qui sera installée à l’intérieur du Stade Telus.

Vague d'amour

«Nous avons reçu une vague d’amour plus grosse qu’un tsunami. Je n’en reviens pas, c’est inimaginable, ça n’arrête pas. On savait qu’il était un grand homme, on réalise que c’était un géant», a confié sa conjointe de toujours, France Gauthier, après la cérémonie.

Elle le connaissait depuis l’âge de 15 ans. Elle l’a vu changer les vies de jeunes par son approche, son humanité et sa passion.


« Nous avons reçu une vague d’amour plus grosse qu’un tsunami. (...) On savait qu’il était un grand homme, on réalise que c’était un géant. »
France Gauthier, conjointe de Helder Duarte

«Helder a vécu sa vie à 100 milles à l’heure et chaque journée 24h sur 24h. Il n’est pas mort à 56 ans, mais à 112 ans. Lorsqu’il revenait à la maison, il disait toujours : le bonheur est arrivé. À la base, il a été un être profondément heureux. Il était un grand comique, intelligent. Il avait un magnétisme et un charisme, les gens venaient à lui. L’amour qu’on a reçu, ces derniers jours, nous a aidés; maintenant, demain et après demain, c’est une autre histoire», a ajouté celle qui a accepté de le partager avec toute la famille du soccer.

Dimanche, en plus de l’édition 2019 du Rouge et Or, environ 70 joueuses ayant joué sous les ordres de Duarte depuis 25 ans ont formé un cercle de l’amitié au centre du terrain. La minute de silence a été remplacée par une ovation bien sentie et émotive.

«On dit que derrière chaque grand homme se cache une grande femme. Dans notre cas, on peut dire que derrière de grandes femmes se cachait un grand homme. Les filles qui sont ici seraient d’accord avec moi, Helder Duarte n’est pas un entraîneur qui marque une carrière, c’est un homme qui marque une vie. Merci, partner, bon voyage», a déclaré dans un touchant discours son adjointe Marie-Pier Bilodeau qui assure l’intérim par la force des choses.

À LIRE AUSSI Famille et amis lui rendent hommage