Donald Trump vient de se faire, pour des raisons non liées à la politique, de nouveaux ennemis en Écosse : le club de golf de Turnberry, qui lui appartient, a décidé d'arrêter de vendre de l'Irn-Bru, un soda local très apprécié des Écossais.

Une autre tache sur la réputation de Trump en Écosse

LONDRES — Donald Trump , déjà contesté en Écosse, risque de l'être encore davantage après que l'un des clubs de golf qu'il y possède a cessé de proposer de l'Irn-Bru, un soda local très apprécié qui fait figure de boisson nationale après le whisky.

La terrible nouvelle a été annoncée par le patron du club de golf de Turnberry, Ralph Porciani, au journal Ayrshire Post. La raison? L'Irn-Bru, doté d'une très vive couleur orangée confinant au fluorescent, ferait des taches sur les tapis. «On ne peut pas se permettre d'avoir ce genre de taches, sachant que le remplacement de la moquette de la salle de bal coûterait à lui seul 500 000 livres [environ 860 000 $CAN]», a-t-il affirmé.

Introduit en 1901 par le groupe de boissons non alcoolisées AG Barr, l'Irn-Bru, dont la recette reste secrète, est l'une des boissons les plus consommées en Écosse, avec l'équivalent de 12 cannettes bues par seconde.

Le milliardaire américain s'était déjà attiré moult critiques dans la région, après, entre autres, sa proposition de fermer les frontières américaines aux musulmans. Mais cette fois, «il est peut-être allé trop loin», a estimé le journal The Scotsman.

Outre le golf de Turnberry, Donald Trump possède un autre parcours, à Balmedie. Le président américain, dont la mère est originaire d'Écosse, effectuera le 13 juillet une visite au Royaume-Uni, où il rencontrera la première ministre Theresa May. Aucune visite de ses clubs de golf n'a à ce stade été annoncée.