Sebastian Vettel a ainsi consolidé sa deuxième place au classement général, derrière Lewis Hamilton.

Une 47e victoire pour Vettel

SAO PAULO — Sebastian Vettel (Ferrari) a remporté le Grand Prix du Brésil de Formule Un, dimanche, consolidant ainsi sa deuxième place au classement général.

Vettel a signé une 47e victoire en carrière, une cinquième cette saison (après des gains en Australie, au Bahreïn, à Monaco et en Hongrie, ce dernier en juillet).  Lewis Hamilton, de Mercedes, a été déclaré champion il y a deux semaines, au Mexique.

Vettel partait deuxième. Dès le premier tour, il a dépassé le détenteur de la pole, Valtteri Bottas, de Mercedes, puis il est resté en tête pendant l’essentiel du reste de la course. «J’ai connu un assez bon départ, a dit Vettel. Je savais que je devais tout donner. Il y avait un certain écart, et il n’y avait pas de marge d’erreur.»

Victime d’une collision en qualifications, Hamilton s’élançait du dernier rang, mais il a menacé, restant en piste lors de passages aux puits des meneurs, tôt dans l’épreuve. Ils avaient des pneus plus mous.

Bottas a terminé deuxième, avec 2,8 secondes de retard. Le podium a été complété par Kimi Raikkonen (Ferrari), à 4,6 secondes du vainqueur. Hamilton s’est classé quatrième.

Vettel a 302 points à l’approche de la dernière course de la saison à Abu Dhabi, dans deux semaines. Bottas en a 280. Même si Bottas l’emportait aux Émirats, Vettel peut terminer deuxième en se classant huitième ou mieux.

«Avec l’avance qu’il a, nous aurons besoin d’un miracle, a concédé Bottas. J’ai été très déçu de la façon dont j’ai démarré la course [dimanche]. J’étais déjà en mode rattrapage.»

Lance Stroll a fini 16e, lui qui partait 18e avec sa Williams. «Ç’a été une course très difficile, a admis le Canadien. Rien n’a fonctionné pour nous ce week-end. Il y a eu les ennuis de moteur, samedi, puis le mauvais départ [dimanche]. Je n’étais pas en mesure de bien rivaliser. Alors il n’y a pas vraiment de positif, mais nous allons faire de notre mieux à Abu Dhabi.»

Le Brésilien Felipe Massa a fini septième à son dernier Grand Prix devant les siens. Il va se retirer de la F1 au terme de la saison. On s’attend à le voir en Formule électrique dès l’an prochain.

Massa a mérité 11 victoires en Formule Un. En 2008, il est passé à un point du championnat des pilotes. «Vous allez beaucoup me manquer, a t-il dit à la salle comble, aux abords de la piste Interlagos. J’ai ressenti un immense frisson aujourd’hui. Je ne l’oublierai jamais.»