Félix Auger-Aliassime (photo) a été nommé joueur junior par excellence de Tennis Canada. Un honneur qu'il partage avec son compatriote Denis Shapovalov.

Un titre junior partagé pour Auger-Aliassime

Nommé joueur par excellence de Tennis Canada dans la catégorie junior en 2015, Félix Auger-Aliassime récidive pour mettre la main sur le même titre pour la saison 2016, le partageant toutefois cette fois-ci avec son compatriote Denis Shapovalov.
Il était difficile de trancher entre les deux prétendants en raison de leurs succès au cours des derniers mois. Pendant qu'Auger-Aliassime remportait les Internationaux juniors des États-Unis, en septembre, Shapovalov enlevait le prestigieux tournoi de Wimbledon dans le même groupe d'âge en juillet.
En plus de sa victoire, Auger-Aliassime, qui est originaire de L'Ancienne-Lorette, a aussi participé à la finale de Roland-Garros (Internationaux de France), sa défaite contre le favori local, le jeune Français Geoffrey Blancaneaux, l'ayant sans doute motivé pour tout balayer à Flushing Meadows, quelques mois plus tard. Félix a aussi été membre de l'équipe canadienne, médaillée d'argent de la Coupe Davis junior. Il est aujourd'hui le quatrième meilleur joueur de sa catégorie au monde, ayant même pointé au deuxième rang en cours de route cette saison.
Redoutable équipe
Auger-Aliassime et Shapovalov ont également formé une équipe de double redoutable, l'été dernier, s'inclinant en finale du double masculin à Wimbledon. Le joueur, qui a fait ses classes dans la région de Québec, revendiquait aussi une participation à la finale du double masculin de Roland-Garros en compagnie de Benjamin Sigouin.
Les deux joueurs ont déjà entrepris leur parcours professionnel. On ne sera pas surpris de découvrir que Félix Auger-Aliassime est le joueur de 16 ans le mieux classé au monde. Il y a un mois, la jeune raquette remportait son premier titre chez les pros lors des Futures de Birmingham, en Alabama. Shapovalov, lui, a déjà trois conquêtes à son actif, en plus d'une victoire dans une compétition de l'ATP.
Chez les femmes, Bianca Andreescu a remporté le même honneur. En 2001, Mélanie Marois, une joueuse de Québec, avait été sacrée la meilleure joueuse du groupe d'âge junior de l'année au pays.