Joe Nathan dans l'uniforme des Tigers de Detroit.

Un retour aux sources pour Joe Nathan

Presque 13 ans après avoir été échangé, Joe Nathan est de retour avec les Giants de San Francisco.
Avant le match de samedi contre les Cubs de Chicago, la formation californienne a rappelé le vétéran releveur droitier de 41 ans de leur club-­école de Richmond, au niveau AA.
Nathan a choisi de porter le numéro 74, parce qu'il est né en 1974. «Je veux me prouver que je suis encore capable de jouer», a déclaré Nathan, qui a paraphé une entente des ligues mineures le 19 août dernier.
Choix de sixième ronde des Giants en 1995, Nathan y a amorcé sa carrière à titre de partant avant d'être transféré dans l'enclos de relève.
Mais après avoir connu des difficultés lors des séries éliminatoires de 2003, Nathan a été échangé aux Twins du Minnesota, en compagnie du lanceur gaucher Francisco Liriano, en retour du receveur A.J. Pierzynski.
Ce fut finalement une transaction à sens unique, qui aura favorisé les Twins. Nathan est devenu l'un des meilleurs spécialistes de fin de match des Ligues majeures, récoltant 377 sauvetages.
Avec les Twins, les Rangers du Texas et les Tigers de Detroit, il a été nommé six fois au sein de l'équipe d'étoiles.
Toujours passionné
Toutefois, au fil des deux dernières campagnes, Nathan n'a participé qu'à quatre matchs dans les grandes ligues, après avoir dû se soumettre à une deuxième opération de type Tommy John.
Le gérant des Giants, Bruce Bochy, a fait savoir qu'il comptait utiliser les services de Nathan lors des sixième et septième manches.
«Ce qui est impressionnant, c'est ce qu'il a accompli, mais il a conservé une telle passion pour le sport qu'il a accepté de lancer au niveau AA. Et le voici de retour avec les Giants», a loué Bochy.
Nathan a participé à trois matchs avec les Cubs plus tôt cette saison, mais a été libéré le 6 août.
«Il a connu une très bonne sortie à Milwaukee [le 24 juillet] où il a obtenu trois retraits sur des prises avec deux coureurs sur les sentiers, a relaté le gérant des Cubs, Joe Maddon.
«La vitesse de ses lancers s'élevait à un peu plus de 90 mi/h, avec de bonnes balles à effet. C'est juste que les occasions ne se sont pas présentées avec nous. Je suis sincèrement content qu'il soit là.»
Samedi, les Giants l'ont emporté 3-2 sur les Cubs à Chicago. La victoire a été portée à la fiche de Madison Bumgarner (14-8). Nathan n'a pas été utilisé dans cette rencontre.