Les équipes du Tournoi pee-wee et du Centre Vidéotron ont travaillé de concert pour rétablir la glace le plus rapidement possible, dimanche matin.

«Un gros lac au lieu de la glace» au Tournoi pee-wee

Les organisateurs du Tournoi pee-wee de Québec auraient difficilement pu imaginer un pire réveil, dimanche matin. En raison d’un bris mécanique, la glace du Centre Vidéotron avait fondu durant la nuit.

«Quand on est arrivé au Centre Vidéotron ce matin [dimanche], c’était un gros lac au lieu de la glace», a relaté le directeur général du Tournoi pee-wee, Patrick Dom, en fin d’avant-midi, dimanche. Un cauchemar pour son organisation puisque regeler la patinoire nécessite plusieurs heures et des matchs étaient prévus toute la journée à compter de 8h, dimanche. 

«L’équipement qui gèle la patinoire est un peu comme un air conditionné. Ça prend un certain temps à refroidir», a expliqué Dom. 

Matchs déplacés

Ainsi, ce n’est qu’à 11h que les premières équipes pee-wee de la journée ont pu fouler la glace du Centre Vidéotron. Un match prévu à 8h entre les Ice Dome du Mexique et les Aigles de Saint-Gervais a dû être remis à lundi matin, les autres matchs de la journée étant retardés de près de deux heures par rapport à l’horaire prévu. 

Comme jouer au Centre Vidéotron est au coeur de l’expérience des jeunes joueurs du monde entier convergeant vers Québec pour le tournoi, il aurait été difficile pour Dom et son équipe de déplacer ailleurs une partie des matchs de dimanche, même si une autre glace avait été disponible à Québec. 

Soulagé, une fois la glace revenue au Centre Vidéotron, Patrick Dom se promettait tout de même de mener sa propre enquête sur le bris mécanique ayant causé la fonte de la glace. 

Du côté du Groupe sports et divertissement de Québecor, gestionnaire du Centre Vidéotron, le porte-parole David Messier s’est limité à dire que l’on allait «analyser quelques hypothèses qui auraient pu causer ce bris mécanique survenu au cours de la nuit». 

Le porte-parole jugeait par ailleurs important de souligner «la rapidité d’exécution pour corriger la situation grâce à la collaboration des équipes du Centre Vidéotron et du Tournoi pee-wee de Québec».