Des coureurs sur Tower Bridge

Un geste d'altruisme remarqué au marathon de Londres

Un marathonien épuisé, capté en direct par les caméras du réseau BBC, a reçu un coup de main remarqué pour franchir les derniers mètres du marathon de Londres.
Le prince William, duc de Cambridge, Kate Middleton, duchesse de Cambridge et le prince Harry ont encouragé les coureurs et fourni de l'eau.
L'Anglais Matthew Rees, 29 ans, est celui qui a prêté main-forte à un coureur en difficulté.
Le coureur, pratiquement incapable de se tenir debout par lui-même, a dû recevoir l'aide de deux bons samaritains, dont un autre coureur, pour terminer le parcours.
Le tout s'est déroulé en direct à la télévsion et sous le yeux de membres de la famille royale, qui n'ont pas hésité à les encourager. Les trois hommes ont franchi la ligne d'arrivée les sous les applaudissements nourris de la foule, de toute évidence touchée par la scène.
Doublé kényan
Le Kényan Daniel Wanjiru a remporté dimanche son premier marathon de Londres, réalisant ainsi la meilleure performance de sa carrière, en 2 h 05 min 48 sec, devant l'un des grands favoris, l'Ethiopien Kenenisa Bekele.
À 24 ans, Wajiru a devancé de neuf petites secondes Bekele, revanchard depuis sa non-sélection au marathon des jeux Olympiques de Rio l'été dernier mais qui a dû s'incliner sur le fil.
Le podium est complété par un autre Kényan, Bedan Karoki, qui a couru en 2h 07 min 41 sec.
Le record du monde du marathon masculin est détenu par le Kényan Dennis Kimotto (2 h 02 min 57 sec), réalisé le 28 septembre 2014 à Berlin.