La rencontre de lundi soir marquait sans doute le dernier affrontement entre Dwyane Wade et LeBron James, deux des basketteurs les plus talentueux et les plus couronnés de leur génération.

Un dernier duel entre les amis LeBron James et Dwayne Wade

LOS ANGELES — Quand il profitera de sa retraite l’an prochain, Dwyane Wade passera beaucoup de temps à Los Angeles, où il a déjà une résidence et où sa conjointe et actrice Gabrielle Union pourra soigner sa carrière. S’il s’ennuie, il pourra aussi se tourner vers LeBron James, qui vient tout juste de s’installer dans le sud de la Californie.

Le joueur vedette des Lakers songe d’ailleurs déjà aux différentes façons de meubler le temps de son ex-coéquipier, rival de longue date et grand ami. «Je lui ai dit : “Personne n’aime s’entraîner seul”. Alors il pourra venir au Staples Center ou au complexe d’entraînement quand il voudra s’il veut s’entraîner. Il peut venir m’aider avec les jeunes joueurs aussi. Le fait qu’il sera là plus souvent me plaît.»

Âgé de 36 ans, Wade a toujours 56 rencontres à disputer au cours de cette dernière campagne dans la NBA avec le Heat de Miami. Une importante étape a toutefois été franchie, lundi, quand il a affronté James pour la dernière fois dans le gain de 108-105 des Lakers de Los Angeles.

La rencontre marquait sans doute le dernier affrontement entre James et Wade, deux des basketteurs les plus talentueux et les plus couronnés de leur génération. «On est comme des frères», a réagi Wade, repêché au cinquième rang en 2003, tandis que James était choisi premier. «En dehors du terrain, on a toujours été de bons amis. Cette amitié ne va faire que se renforcer une fois que j’aurai arrêté de jouer.»

«Je savais qu’à un moment dans ce match, ça allait me frapper de plein fouet. Que j’allais réaliser que c’était la dernière fois que nous nous affrontions», a indiqué Wade. «C’est arrivé à la cloche finale. Nous nous sommes regardés et on s’est dit : “Ça a été bien plaisant tout ça! Quelle aventure! ” Et nous l’avons apprécié ensemble.»

«C’est un sentiment doux-amer», a décrit James, qui termine devant Wade lors de leurs duels avec une fiche de 16-15. «C’est très émouvant pour moi de savoir que je perds un frère avec qui j’ai livré tant de batailles, que ce soit face à lui ou à ses côtés. Il va nous manquer, ça ne fait aucun doute.»

James a terminé la rencontre avec 28 points, 12 aides et 9 rebonds. Wade a quant à lui réussi 15 points — tous en deuxième demie —, 10 aides et cinq rebonds.

Le meilleur moment

Le meilleur moment de la soirée a été quand James et Wade se sont retrouvés affectés à se couvrir l’un et l’autre, en fin de match. Ils n’ont cessé de se pousser vers leur côté où ils sont le moins à l’aise, si bien que Wade a été forcé de prendre un tir de trois points d’une position qu’il aurait préféré éviter avec 7,2 secondes à jouer. Il l’a raté.

«Les dieux du basket n’étaient pas avec moi ce soir. Ils m’ont laissé rentrer cinq tirs à trois points l’autre soir [samedi face aux Clipper] et aucun ce soir», a-t-il regretté.

«Je le voulais tellement, probablement trop. Ça aurait été mémorable. Mais c’était la dernière fois que j’affrontais ce gars, vous savez? À moins qu’on ne se retrouve en finale, c’était le summum pour moi cet affrontement face au plus grand.»

James et Wade ont gagné deux championnats de la NBA et quatre titres de l’Est consécutifs à Miami, en plus d’une médaille d’or olympique à Pékin. Après le match, ils ont échangé leurs gilets.

«C’est la fin d’une histoire», a dit James. «L’un des meilleurs films que vous pourriez voir. C’est difficile de mettre des mots sur ce que je ressens. Heureusement qu’ils ne quittent pas immédiatement ce soir. Nous pourrons manger ensemble.»