François-Guy Thivierge est convaincu que son centre d’escalade ne saurait survivre bien longtemps s’il devait être écarté du projet de conversion du Colisée.
François-Guy Thivierge est convaincu que son centre d’escalade ne saurait survivre bien longtemps s’il devait être écarté du projet de conversion du Colisée.

Un centre d'escalade menacé par le Colisée? [VIDÉO]

Mikaël Lalancette
Mikaël Lalancette
Le Soleil
L’alpiniste François-Guy Thivierge a gravi les plus hauts sommets du monde durant sa carrière. L'homme de Québec a escaladé l’Everest et skié les deux pôles du globe, mais cette fois-ci, il redoute plus que tout la prochaine montagne qui se profile à l'horizon : l’émergence d’un projet de 35 à 40 millions $ de la Ville de Québec visant à convertir le vieux Colisée en centre dédié aux sports émergents. Le hic, c’est que son entreprise, le centre d’escalade Roc Gyms, est établie juste en face de l’autre côté de la rue.