Marc-André Barriault (à gauche) a encaissé une nouvelle défaite en UFC, cette fois contre Jun Yong Park.
Marc-André Barriault (à gauche) a encaissé une nouvelle défaite en UFC, cette fois contre Jun Yong Park.

UFC: Barriault s’incline pour une troisième fois en autant de combats

Toujours à la recherche d’une première victoire dans l’octogone de l’UFC, Marc-André Barriault a encaissé une troisième défaite en autant de combats dans cette organisation, tôt samedi matin en Corée du Sud, en s’inclinant par décision unanime contre Jun Yong Park devant les partisans de ce dernier réunis à Busan, où était présenté le gala UCF 165.

Les juges ont remis des cartes de 30-27, 29-28 et 29-28 en faveur de Park, qui signait ainsi sa première victoire en UFC. Barriault, lui, voyait sa fiche glisser à 0-3 en UFC et à 11-4 en carrière dans les rangs professionnels. Il n’a pas été possible de rejoindre le principal intéressé après le combat.

L’ancien champion du monde des poids moyens de TKO en était à son troisième combat dans l’UFC. Il avait perdu son premier par décision unanime contre Andrew Sanchez, au mois de mai à Ottawa, pour ensuite s’incliner face à Krzyztof Kotko par décision partagée, en juillet, à Edmonton.

Afin d’être fin prêt pour ce combat déterminant, Barriault avait effectué cet automne un voyage de deux mois aux États-Unis en compagnie de sa blonde Jade Masson-Wong, elle aussi combattante dans cette discipline, où il s’est entraîné dans plusieurs réputés gymnases.

Surnommé Powerbar, le spécialiste des arts martiaux, qui est originaire de Gatineau et qui vit à Québec depuis depuis près de 10 ans, avait signé un contrat de quatre combats avec l’UFC. 

«Je suis conscient de l’enjeu, c’est à moi d’assurer mon emploi. On me donne encore la chance de briller, je vais m’assurer de donner des faits saillants qui vont faire le tour du monde», confiait Barriault au journal Le Droit, cette semaine, en prévision du combat de samedi. Il reste à voir, maintenant, quand et si l’UFC lui offrira l’occasion de poursuivre son aventure dans les prochains mois.

K.-O. de Jourdain

Par ailleurs, Charles Jourdain, de Beloeil, a signé une spectaculaire première victoire à son second combat dans l’UFC à la faveur d’un K.-O. au deuxième round contre le Coréen Doo Ho Choi.

Jourdain a obtenu une bourse supplémentaire de 50 000$ offerte par l’UFC pour avoir pris part au combat de la soirée. À l’instar de Barriault, Jourdain est aussi un ancien champion du monde de TKO, dans la catégorie des poids plumes.

Le combat principal de cette carte n’a pas franchi le premier round, le «Zombie coréen» Chang Sung Jung l’emportant par K.-O. contre Frankie Edgar.