Justin Trudeau était à Calgary mardi.

Trudeau aborde la question des commotions au hockey

Le premier ministre Justin Trudeau a abordé la question des commotions cérébrales au hockey, appelant la LNH à se pencher sur une «problématique très réelle.»
Trudeau a été questionné à ce sujet au lendemain des révélations, dans des documents de la cour, d'un débat interne à la Ligue nationale sur le dossier des blessures à la tête.
Les documents mettent aussi en lumière des préoccupations plus grandes que celles partagées publiquement sur l'impact des bagarres lors des matches.
«Toute personne qui exerce activement un sport doit être consciente des commotions, a dit Trudeau à l'occasion d'une table ronde, à Calgary. J'espère que la LNH pense à sa responsabilité envers ses joueurs, mais aussi à l'exemple à montrer à tant de jeunes gens qui rêvent de la Ligue nationale, sans nécessairement y accéder. J'espère que la ligue est consciente du sérieux qui est nécessaire dans l'étude des commotions en tant que problématique très réelle.»
Plus d'une centaine d'anciens joueurs de la LNH font partie d'un recours collectif contre la ligue, un recours portant sur la gestion des commotions cérébrales.