Le Musandam-Omail Sail

Transat: l'équipage du Musandam-Oman Sail sain et sauf

Les cinq membres de l'équipage du Musandam-Oman Sail sont arrivés sains et saufs à Terre-Neuve dans la nuit de lundi à mardi.
Deux d'entre eux, le résidant de Stoneham Damian Foxall et le Français Mayeul Riffet, sont restés sur place et travaillent avec l'équipe d'Oman Sail à bâtir un plan afin de récupérer le grand trimaran de 70 pieds, toujours retourné à 800 kilomètres à l'Est, dans l'Atlantique.
Les trois autres membres de l'équipage rentreront chez eux. Sans doute épuisés, le skipper Sidney Gavignet (France), Fahad Al Hasni (Sultanat d'Oman) et Alex Pella (Espagne) rejoindront leur famille dans les prochaines heures.
Candidat pour battre le record
Le Musandam-Oman Sail, deuxième plus gros voilier de la neuvième Transat Québec-Saint-Malo, a chaviré dans la nuit de samedi à dimanche. Avec le Spindrift 2, il était perçu comme un candidat potentiel pour battre le record de la compétition.
«Nous sommes rassurés et extrêmement soulagés que l'équipage soit sain et sauf sur la terre ferme», a affirmé le directeur d'Oman Sail, David Graham, dans un communiqué.  «Nous aimerions profiter de cette occasion pour remercier le Centre Conjoint de Coordination de Sauvetage d'Halifax (JRCC Halifax), le cargo Torm Alexandra qui a récupéré l'équipage et la direction de course de la Transat Québec-St Malo pour leur soutien dans le déroulement de cette opération», a-t-il aussi déclaré.