Joueur par excellence du Super Bowl à quatre reprises et joueur par excellence de la ligue à trois occasions, Tom Brady a été le visage des Patriots pendant deux décennies au cours d’une période qui a ajouté un nouveau chapitre à la riche histoire sportive de Boston.
Joueur par excellence du Super Bowl à quatre reprises et joueur par excellence de la ligue à trois occasions, Tom Brady a été le visage des Patriots pendant deux décennies au cours d’une période qui a ajouté un nouveau chapitre à la riche histoire sportive de Boston.

Tom Brady quitte les Pats

FOXBOROUGH — Tom Brady, la pièce maîtresse de la dynastie des Patriots de la Nouvelle-Angleterre au cours des deux dernières décennies, semble sur le point de quitter la seule équipe pour laquelle il a joué chez les professionnels.

Le sextuple vainqueur du Super Bowl, âgé de 42 ans, a publié sur les réseaux sociaux «mon aventure au football se poursuivra ailleurs».

Ces commentaires sont les premiers à indiquer que le joueur le plus titré de l’histoire de la NFL pourrait quitter la Nouvelle-Angleterre.

Dans un message en deux parties, Brady a remercié les Patriots et les partisans et a dit «POUR TOUJOURS UN PATRIOT».

«J’ignore ce que mon avenir au football me réserve, mais il est temps pour moi d’ouvrir une nouvelle étape de ma vie et de ma carrière, écrit-il. Même si mon aventure au football se poursuit ailleurs, j’apprécie tout ce que nous avons accompli et je suis reconnaissant d’avoir vécu d’incroyables expériences “TEAM”.»

Le contrat d’un an signé par Brady avant la saison dernière se termine, mercredi après-midi. Son agent pourrait négocier une entente avec une autre équipe dès mardi, même si cela ne peut pas être officialisé. Il pourrait encore trouver un nouvel accord avec les Patriots, mais sa publication Instagram suggère que cela est peu probable.

Joueur par excellence du Super Bowl à quatre reprises et joueur par excellence de la ligue à trois occasions, Brady a été le visage des Patriots pendant deux décennies au cours d’une période qui a ajouté un nouveau chapitre à la riche histoire sportive de Boston.

Seul Bill Russell, qui a remporté 11 bagues de championnat de la NBA dans les années 50 et 60 avec les Celtics, a remporté plus de titres en tant que membre de l’une des quatre grandes équipes sportives professionnelles de la Nouvelle-Angleterre.

Brady deviendrait le quart-arrière partant le plus âgé de la ligue à 43 ans au début de la saison prochaine. Il vient aussi sans doute de connaître sa pire saison. Il a totalisé des gains de 4057 verges par la passe et 24 touchés en 2019, étant victime de huit interceptions. Mais il a complété moins de 56 % de ses passes à six reprises au cours des huit derniers matchs de l’année, y compris une défaite en fin de saison contre les Dolphins de Miami qui a coûté aux Patriots un laissez-passer pour la première ronde des éliminatoires.

Les Patriots se sont inclinés à domicile contre les Titans du Tennessee au premier tour, l’élimination la plus hâtive de Brady en 10 ans. Brady avait un contrat d’un an pour 2019 qui lui a rapporté 23 millions $US, le plaçant 10e parmi les quarts partants. C’était la dernière renégociation de Brady pour aider les Patriots à respecter leur plafond salarial.

Le grand patron qui prend les décisions concernant le personnel des joueurs, l’entraîneur Bill Belichick n’a pas hésité à laisser partir des joueurs qui, selon lui, n’étaient plus au sommet ou en quête de contrats qui dépassaient la valeur par rapport à leur âge. Belichick a coupé les ponts avec des joueurs beaucoup plus jeunes que Brady pendant son séjour en Nouvelle-Angleterre. Mais Belichick a également reconnu en janvier que Brady était un cas spécial. «La situation de chacun est différente. Certainement, Tom est une figure emblématique de cette organisation. Et personne ne respecte Tom plus que moi.»

+

BELICHICK ET KRAFT CHAGRINÉS

Après que Tom Brady eut annoncé sur les réseaux sociaux qu’il quittait les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, l’entraîneur Bill Belichick et le propriétaire Robert Kraft ont réagi dans un communiqué conjoint publié par l’équipe :

«Tom n’était pas seulement un joueur qui a adhéré à notre programme, a exprimé Bill Belichick. Il était l’un de ses créateurs originaux. Tom a vécu et perpétué notre culture. Au quotidien, il donnait le ton et fixait la barre. Il a remporté des championnats lors de trois de ses quatre premières années sur le terrain et trois autres fois à ses six dernières saisons avec nous, tout en participant à des championnats dans la plupart des saisons entre les deux. C’est la preuve de la constance de Tom. Il ne s’est pas contenté de jouer. Il n’a pas seulement gagné. Il a remporté des championnats à maintes reprises.»

Le propriétaire de l’équipe, Robert Kraft, a renchéri : «Comment puis-je exprimer toute ma gratitude à Tom Brady pour ce qu’il nous a donné ces 20 dernières années, ou la tristesse que je ressens en sachant que cela se termine? J’aime Tom comme un fils et je l’aimerai toujours. Il m’a apporté tellement de bonheur et à tous nos partisans. J’avais espéré que ce jour ne viendrait jamais, mais plutôt que Tom mettrait fin à sa remarquable carrière dans l’uniforme des Patriots après un autre Super Bowl. Malheureusement, les deux parties n’ont pas pu parvenir à un accord pour permettre à ce rêve de devenir réalité. Bien que triste aujourd’hui, j’apprécie ses innombrables contributions à notre équipe et à notre communauté.  

+

DREW BREES: DEUX SAISONS DE PLUS AVEC LES SAINTS

Drew Brees a raté cinq rencontres en raison d’une blessure à une main qui a nécessité une intervention chirurgicale, mais il s’est tout de même illustré la saison dernière avec les Saints.

LA NOUVELLE-ORLÉANS — Les Saints de La Nouvelle-Orléans auraient conclu un pacte de deux saisons d’une valeur totale de 50 millions $US avec le quart étoile Drew Brees, a révélé une source au fait de la situation. Cette personne a discuté sous le couvert de l’anonymat mardi puisque l’entente n’est toujours pas confirmée.

Brees a répété à maintes reprises qu’il prend ses décisions une année à la fois. Son nouveau contrat permettra au quart âgé de 41 ans, qui compte 19 saisons d’ancienneté dans la NFL, de déterminer après la prochaine campagne s’il souhaite poursuivre ses activités sportives.

Brees a raté cinq rencontres en raison d’une blessure à une main qui a nécessité une intervention chirurgicale, mais il s’est tout de même illustré la saison dernière avec les Saints, qui ont participé aux éliminatoires pour une troisième campagne d’affilée. Brees présente un taux de passes complétées de 74,3 % — le deuxième meilleur dans l’histoire de la NFL, derrière celui de 74,4 % qu’il avait établi en 2018.

Il a aussi complété 27 passes de touché et n’a commis que quatre interceptions, en plus d’être sélectionné pour la quatrième fois consécutive pour participer au Pro Bowl — et la 13e de sa carrière.

Brees est aussi le meneur de tous les temps dans la NFL aux chapitres des passes complétées (6867), des verges de gains (77 416) et des passes de touché (547). Il ne dispose cependant que d’une avance de six passes de touché sur le détenteur de la deuxième place, Tom Brady.

Cam Newton

D’autre part, les Panthers de la Caroline ont annoncé qu’ils avaient permis au quart Cam Newton de tâter le terrain pour une transaction — même si l’ex-joueur par excellence de la NFL a répondu qu’il n’en avait jamais demandé une.

Le directeur général des Panthers Marty Hurney a mentionné par l’entremise de Twitter que l’équipe avait tourné la page sur l’ère Newton.