Contenu commandité
Tiger Woods remporte le Tournoi des Maîtres
Tiger Woods se rapproche du record de Jack Nicklaus et ses 18 titres du Grand Chelem.

La carrière de Tiger Woods en dates

AUGUSTA — Les principales dates de la carrière de Tiger Woods, après sa victoire dimanche au Masters d’Augusta de golf, le 15e titre de sa carrière en Grand Chelem, après 11 années de disette dans les tournois majeurs
  • août 1996: devient professionnel à 20 ans et termine sa première saison avec deux titres PGA et le trophée de «recrue de l’année».
  • 13 avril 1997: remporte le Tournoi des Maîtres, son premier titre du Grand Chelem, à 21 ans, un record de précocité pour un vainqueur de l’épreuve. Deux mois plus tard, il devient N.1 mondial pour la première fois.
  • 18 juin 2000: remporte l’Omnium des États-Unis avec quinze coups d’avance sur son premier poursuivant, un record, et boucle le mois suivant le Grand Chelem en s’adjugeant l'Omnium britannique, le seul rendez-vous majeur qui manquait encore à son palmarès.
  • septembre 2004: est délogé de la première place mondiale par le Fidjien Vijay Singh après 264 semaines consécutives au sommet du classement.
  • 3 mai 2006: décès de son père et mentor, Earl, à l’âge de 74 ans, ce qui ne l’empêche pas un mois plus tard de remporter l'Omnium britannique pour la troisième fois, son 11e titre du Grand Chelem.
  • 16 juin 2008: bat son compatriote Rocco Mediate en barrages pour s’adjuger l’Omnium des États-Unis 2008, son 14e et dernier titre du Grand Chelem jusqu’à ce dimanche. Il s’impose en étant blessé à un genou et doit être opéré dans la foulée, avant de mettre fin à sa saison.
  • novembre 2009: dans l’œil du cyclone après les révélations sur ses infidélités et son accident de voiture provoqué par sa future ex-femme qui le pourchassait avec un bâton de golf. Décide de faire une pause pour une durée indéterminée pour «remettre de l’ordre dans sa vie».
  • mars 2013: repasse à la première place mondiale après sa 8e victoire dans le Arnold Palmer Invitational, l’un de ses six titres de l’année.
  • 4 août 2013: remporte le Bridgestone Invitational, avec sept coups d’avance, son 79e titre PGA, ce qui en fait le deuxième joueur le plus titré de l’histoire à trois longueurs de son compatriote Sam Snead (82).
  • mars 2014: se blesse durant la Classique Honda et se fait opérer du dos pour la première fois.
  • avril 2017: quatrième opération du dos, puis un mois plus tard, est arrêté endormi au volant sous l’influence de médicaments et d’antidépresseurs. Alors qu’il n’a disputé que quatre épreuves en 2016 et 2017, il sombre au-delà de la 1100e place au classement mondial.
  • 12 août 2018: termine 2e du Championnat PGA, son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem depuis 2009. En juillet, il était passé brièvement en tête de l'Omnium britannique lors du quatrième tour, avant de finir 6e. Alors qu’il avait débuté 2018 à la 656e place mondiale, il remonte en septembre au 21e rang, son meilleur classement depuis 2013.
  • 4 septembre 2018: sélectionné pour la première fois depuis 2012 pour la Coupe Ryder. Mais l’expérience tournera au calvaire fin septembre en France avec quatre défaites en quatre matchs qui plombent les États-Unis, surclassés par l’Europe.
  • 23 septembre 2018: remporte le Championnat du Tour, son premier succès sur le circuit PGA depuis août 2013, le 80e de sa carrière, à deux longueurs du record de son compatriote Sam Snead.
  • 14 avril 2019: remporte le Tournoi des Maîtres, 22 ans après son premier succès en Grand Chelem et onze ans après sa dernière victoire dans un tournoi majeur. Avec ce 15e titre en Grand Chelem - le 81e sur le circuit PGA -, il se rapproche du record de Jack Nicklaus et ses 18 titres du Grand Chelem.