Tiger Woods, qui a pris le départ devant des gradins vides, a joué 64 (moins-6) pour la deuxième fois de suite samedi afin de se forger une avance de deux coups devant son compatriote Gary Woodland au Championnat Zozo, affecté par la pluie.

Tiger Woods joue 64 et se maintient en tête au Championnat Zozo

INZAI, Japon — Tiger Woods a disputé une ronde qui aurait suscité le rugissement des spectateurs.

Woods, qui a pris le départ devant des gradins vides, a joué 64 (moins-6) pour la deuxième fois de suite samedi afin de se forger une avance de deux coups devant son compatriote Gary Woodland au Championnat Zozo, affecté par la pluie.

«Je suis surpris d’avoir joué une aussi bonne ronde, car habituellement ça me prend un peu plus de temps que ça, a dit Woods. Ce parcours est cependant un peu plus réceptif (que les autres). Mes coups de fer sont assez précis cette semaine, ce qui est agréable.»

Les organisateurs du premier tournoi de la PGA à être disputé au Japon ont pris l’étrange décision de présenter la deuxième ronde à l’Accordia Golf Narashino Country Club à huis clos, pour des motifs de sécurité.

«Aujourd’hui, ça me faisait penser un peu à ce qui s’était produit au Congressionnal après qu’un orage ait balayé le parcours, lui donnant des airs de ville fantôme, a confié Woods. Mais c’était un peu différent. Quand tu réussis un coup roulé et que tu lèves la main pour saluer la foule, tu te dis: ‘humm, tu n’as pas à le faire, car personne n’est là pour t’applaudir’.»

L’ambiance tranchait avec celle de jeudi, en première ronde, alors qu’une foule impressionnante suivait le champion du Tournoi des Maîtres.

Des pluies torrentielles ont forcé les organisateurs à remettre la deuxième ronde à samedi, après qu’une vingtaine de centimètres d’eau se soient abattus sur le parcours. Des inondations et des glissements de terrain ont ravagé le secteur et entraîné le décès d’au moins neuf personnes, quelques semaines seulement après le passage d’un typhon dévastateur.

Le jeu reprendra à 6h30 dimanche matin, et les organisateurs espèrent que les golfeurs pourront négocier un maximum de trous. Le tournoi devra être complété lundi, puisque les participants doivent avoir complété au moins 72 trous.

Le héros local, Hideki Matsuyama, et Keegan Bradley sont à égalité en troisième position à moins-8. Bradley a réussi huit oiselets et commis un seul boguey, en route vers un pointage de 63, tandis que Matsuyama a joué 67.

Corey Conners, de Listowel, en Ontario, s’est propulsé à cinq coups de Woods après avoir complété le parcours en 64 coups. Son compatriote, Adam Hadwin, d’Abbotsford, en C.-B., a joué 69 et se retrouve à égalité en 37e place à égalité avec la normale.

Quant à Rory McIlroy, le joueur le mieux classé au sein du peloton, il a remis une carte de 65 et se retrouve à égalité en 21e place.

Woods dispute le premier tournoi de sa 23e saison sur le circuit de la PGA, et il n’a besoin que d’une autre victoire pour égaler le record de 82, qui appartient au légendaire Sam Snead.

Woods participe à son premier tournoi au Japon depuis le Dunlop Phoenix en 2006, où il s’était incliné en prolongation devant Padraig Harrington. Il avait remporté le tournoi Dunlop Phoenix lors des deux saisons précédentes. Avec La Presse canadienne